Juin 2017
LunMarMerJeuVenSamDim
   1234
567891011
12131415161718
19202122232425
2627282930  

Calendrier Calendrier


Le Tournoi des Douze

Page 1 sur 2 1, 2  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Le Tournoi des Douze

Message par Khorijin Dotharl le Sam 19 Mar - 12:19

La Coupe de Thaliak


Le premier tournoi des Douze sous le signe de Thaliak, les participants et les spectateurs arrivent les uns après les autres, s'installent et se préparent pour le spectacle.
Le maitre de la Compagnie Fantôme arbitre les tournois, Chisame l'érudite s'assure de la bonne santé des combattants et de maintenir un dôme de protection autour de l'arène pour épargner le public des coups et tirs perdus. Khorijin, surveille d'un œil vif aux cotés de son compagnon qu'aucun débordement ne se fasse.



Le premier tirage au sort réalisé par une très innocente lalafelle engagea le premier combat de la soirée ; Deimos de la tribu Malaguld affrontant Loki Vanheim, l’artisan le plus talentueux de la Brumée. Les deux hommes se saluèrent au centre de l'arène avec une certaine camaraderie.
Mais malgrè la hargne et la force du Hyurgoth, la technique de l'archer le surpassa, mettant trop rapidement fin a la participation de son adversaire.
Très immergé dans le combat, Loki n'entendit pas le verdict et renversa son adversaire d'un coup de pied bien placé alors qu'il était déjà au sol. Beau joueur, l'homme s'excusa de son manque d'attention en tendant une main amicale au vainqueur.




Le second tirage opposa Amélia Dracaena, l'ingénieur ingénue de la Compagnie Fantôme, à Callidia Ormesang, l'ombre de Gelmorra. A la seconde ou le Maitre de la Compagnie autorisa le combat, les deux femmes enchainèrent les passes d'arme l'une contre l'autre dans une violence redoutable qui agita le public. C'est finalement la brutalité de la grande Elezen qui l'emporta, son poing venant heurter douloureusement la capuche de la rouquine.




Le troisième combat annonça Avanoh Tiur, l'Egide et Mana Earhart, la Lame implacable. L'un des duels les plus surprenants de la soirée, tant la Raen était vive et son bras puissant, sa longue lame courbe malmenant le Miqote pendant trois passes d'armes avant de l'envoyer bouler contre les barrières magiques et le disqualifiant ainsi pour le reste du tournoi.




Le dernier affrontement fit rentrer dans l'arène la redoutable Maitresse du Dojo Arachne Cyrcée Askahutt et le prodige des arènes d'Udah ; Nihilien Narendir. Le grand elezen à la peau de cendre déstabilisa rapidement l'agile Miqote, l'éblouissant au début du combat pour lui faire perdre l'avantage. Mais loin d'avoir dit son dernier mot, Cyrcée tenta de reprendre ses esprits et d'enchainer les passes, malheureusement bloquées par une vivacité tout aussi remarquable liée à des techniques de gladiateur qui permis a celui qu'on surnomma le Bouclier volant de remporter la victoire.




Les demis finales annoncés, ceux victorieux aux matchs précédents devaient à présent s'affronter entre jusqu'à qu'il n'en reste plus que deux finalistes. Nihilien Narendir revint alors rapidement au centre de l'arène pour affronter le barde Raen. Tout aussi agile que lors de son précédent duel, ce dernier donna du fil à retordre au grand Elezen, sa vivacité et ses techniques ne lui suffisant cette fois pas à triompher.




Puis vint le tour de la jeune Raen prodige du Dojo et de la brutale Callidia. Les deux femmes offrirent un spectacle des plus impressionnant tant leurs techniques de combat semblaient l'une comme pour l'autre maitrisées avec une grande application et un farouche esprit combattif. Les échanges furent tous aussi brutaux les uns que les autres, jusqu’à ce que la Raen heurte avec violence les barrières magiques à plusieurs reprises, devant finalement céder la victoire à l'Elezen qui lui tendait une main amicale pour se redresser.




Vint alors l'affrontement final. Le public retenant son souffle, les acclamations fusant, les encouragements et les paris se mettant en place, chacun soutenant son adversaire favori à grand coup de surnoms et de larges mouvements enjoués.
Deimos des plaines d'Azim dut se mesurer à l'ombre de Gelmorra, baptisée plus tard la Lionne par un petit groupe conquis et qui semblait placer tout ses espoirs en elle.
De nouveau un affrontement féroce, opposant la brutalité mêlée à l'agilité de la Crépusculaire à la précision et la rapidité du Malaguld. L'échange offrit un spectacle des plus divertissants en guise de dernier combat, enchainant des prises d'initiative toutes aussi surprenantes qu’efficaces.
Mais encore une fois, le Raen se montra plus redoutable, une flèche étêtée envoyée droit dans son plexus solaire, lui coupant la respiration et l'obligeant à tomber au sol sans pouvoir continuer le combat, déclarant de fait Deimos Malaguld vainqueur du tournoi.




Le tournoi de Thaliak est remporté par Deimos Malaguld, le Raen se vit remettre le titre de Gagnant de la Coupe de Thaliak et une somme de cent mille Gils. Une soirée en son honneur et en celui des combattants l'attendra le lendemain au manoir Abyssal afin de profiter d'un peu de repos.

Les festivités terminées, les combattants, les spectateurs et les organisateurs échangèrent quelques mots, félicitant sincèrement tous ceux qui avaient bravement combattu, chacun ayant su montrer qu'ils étaient de féroces duellistes. Espérant ranimer le feu du combat chez ceux qui l'avaient perdu. Le tournoi des Douze se répétera à la prochaine lune, attendant à nouveau de nombreux participants.

avatar
Khorijin Dotharl

Messages : 693
Date d'inscription : 07/11/2015

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Présentation des participants de la Coupe de Thaliak

Message par Khorijin Dotharl le Dim 20 Mar - 19:34

Loki Vanheim


Propriétaire de la boutique "Au Fer Rouge", talentueux artisan et honnête marchand, Loki Vaheim est venu se mesurer aux autres combattants pour ce tout premier tournoi. Armé d'une lance et de quelques jurons qui auront fait sourire et animé le public, le Hyurgoth a fait une démonstration de force et de courage en affrontant un adversaire dont il ne connaissait rien.

Amélia Dracaena



Ingénieur de la Compagnie Fantôme spécialisée dans la technologie Impériale, Amélia s'est entrainée un mois entier pour participer au tournoi en peaufinant ses techniques et son matériel avec assiduité et sérieux, soutenue par ses compagnons d'arme. Précise et méthodique, la jeune femme aura prouvé que les armes à distances peuvent aussi avoir leur place dans l'arène quand on sait comment les exploiter contre son adversaire.

Cyrcée Askahutt



Maîtresse du Dojo Arachne et redoutable combattante, Cyrcée Askahutt aura prouvé sa volonté de se mesurer aux autres en venant combattre dans l'arène. Un style fluide et agile qui aura donné à ce tournoi une touche d'harmonie et de grâce pour ceux l'ayant vue combattre.

Vanoh Tiur




Égide de première ligne et toute récente recrue de la Compagnie Fantôme, Vanoh Tiur, levant courageusement son bouclier face à toutes les menaces aura surmonté ses blessures de l'avant veille pour tenir ses engagements et participer malgré tout au tournoi.

Nihilien Narendir




Prodige des arènes d'Udah et également nouvelle recrue de la Compagnie, l'Elezen aux airs nonchalants observait avec curiosité et intellect ses adversaires afin d'étudier leurs techniques de combat adapter sa stratégie une fois son tour venu.

Mana Earhart




Jeune femme talentueuse et élève au Dojo Arachne, l'Aoranne aura fait une démonstration des plus spectaculaires avec sa lame courbe qui aura conquis le cœur de beaucoup des présents ce soir là.

Callidia Ormesang



Mystérieuse Crépusculaire de la Compagne Fantôme mêlant brutalité et agilité, Callidia Ormesang aura surpris tant ses compagnons d'armes que les spectateurs par son style unique et son regard glacial.

Deimos Malaguld




Archer des steppes d'Azim issu du clan Xaela Malaguld et membre de la Compagnie Fantôme depuis leurs débuts, le Raen aux airs calmes aura fait preuve d'une grande combativité et d'une maitrise certaine de ses techniques à l'arc qui auront déstabilisées ses adversaires jusqu’à la victoire.
avatar
Khorijin Dotharl

Messages : 693
Date d'inscription : 07/11/2015

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

La Coupe de Nymeia

Message par Khorijin Dotharl le Sam 23 Avr - 12:41

La Coupe de Nymeia

Seconde édition du Tournoi des Douze rendant cette fois-ci honneur à Nymeia. De nombreux récidivistes et curieux découvrant ce nouveau spectacle s'approchent de la cour du Castrum Justitiae, se plaçant tout autour de l'arène cerclée de fer et de feu en attente du lancement des hostilités. Les inscriptions sont notées à l'arrivée des combattants par la Xaela qui prendra plus tard place aux cotés du Maitre de la Compagnie, trônant devant l'arène en juge des affrontements. Chisame et sa fée Kaguya observent avec attention, prêtes à soigner les coups les plus rudes et bien entendu à ériger le dôme de magique autour de l'arène pour protéger les spectateurs des coups perdus.


Le Champion précédent, Deimos Malaguld, ayant subit de graves blessures lors de la dernière mission de la Compagnie Fantôme et sous les conseils de ses compagnons d'armes, laissa cette fois sa place à un autre combattant le temps de recouvrer ses forces. Ce qui n'empêcha pas l'actuel champion en titre de participer d'une autre manière, tirant aux sorts les affrontements dans la petite boite en bois spécialement faite pour l'occasion.
Mana Earhart, la Lame Implacable vint affronter une toute nouvelle participante : Lestaelle, la Peste rouge.

Un premier combat qui donna le ton à la soirée, la brutalité et la Maitrise de la Raen toujours aussi vive et impressionnante maniant sa lame courbe, rappela à tous le combat de la lune précédente contre la Lionne de Gelmorra. Mais cette fois ci l’adversaire était d'un tout autre style. Enragée, voire dérangée et digne d'un grand spectacle, celle qui se faisait appeler la Peste rouge défendit son titre jusqu'à la victoire non sans provoquer dans le public quelques haussements de sourcils et cris de surprise.


Un second tirage au sort désigna la Capitaine de l'Eternal Ako Rahz et la Maîtresse du Manoir Abyss Shizuka Utakho. Deux femmes d'ambition et d'importance venues s'affronter dans l'arène du Tournoi des Douze.
La Miqote déplia un grand bâton martial face à son adversaire, les poings bandés et le regard emprunt de détermination. Toutes deux enserrées dans des armures de cuir souple, on devinait avant même les premiers mouvements qu'un style acrobatique et artistique viendrait ravir les yeux des spectateurs.
Et ce ne fut pas moins impressionnant dès le combat lancé, le Capitaine maintenait la pression sur son adversaire pendant plusieurs passes, l’empêchant d'approcher pour porter le moindre coup et se profilait comme la vainqueur de l'affrontement jusqu'au moment où Shizuka, profitant d'une faille dans la garde de l'autre concurrent, lui expédia deux violentes attaques successives qui l'envoyèrent rejoindre le sol de l'arène.  


Le troisième combat à animer l'arène accueillit Okizuchi no Ryuko, dit la Muraille des rois, et Adamant Thunder, surnommé la Montagne. Deux ethnies radicalement différentes s'opposant face-à-face. La fine silhouette de la Raen engoncée dans son armure traditionnelle semblait aussi vive que le vent malgré son air calme propre aux Domiens tandis que le stoïcisme du Roegadyn n'avait rien à envier à son impressionnante carrure.  
Rapidement les flèches non-létales de la Raen sifflèrent vers le géant, trop nombreuses pour qu'il puisse toutes les bloquer. Mais  l'imposante présence du Paladin eut raison de chacun mouvements que la Raen tentait d'accomplir malgré qu'elle fit preuve d'agilité et de vitesse, répliquant cette fois avec ses poings et ses pieds en essayant de faire perdre l'équilibre au colosse.
Malgré tout, ce fut la force brute qui remporta ce duel en la projetant brutalement comme un sac de frappe.


Le dernier combat avant les très attendues demi-finales désigna un duo inattendu, Dazzling Rain et sa petite fée Myli au caractère bien trempé, venant affronter Jeick Gilflipper, récente recrue de la Compagnie Fantôme et surnommé plus tard le Poing Somnolant, découlant visiblement d'une anecdote au combat avec ses nouveaux compagnons.
Armant ses poings le Hyurgoth très concentré sur son combat à venir avisait ses deux adversaires alors que la Roegadyne prit l'avantage du premier coup qui ne laissa pas à Jeick l'opportunité d'agir. Forcé de reculer face aux sorts de Miasmes et brûlures magiques, le Moine pourtant vif fut malmené tout au long du combat, recevant même un vilain coup de livre sur le visage pendant que la petite fée tirait sa tignasse en arrière, fourbe petite créature.


L'excitation du public était au maximum alors que les demi-finales approchaient, tous connaissaient alors les quatres combattants qualifiés pour cette seconde édition, réduisant petit-à-petit les possibilités sur l'identité du vainqueur du tournoi.
Myli la fée quelque peu malfaisante et sa Maitresse revinrent fouler le sol de l'arène, affrontant cette fois ci la terrible Peste rouge dans son armure de cuir moulante.
Se motivant en criant des noms de techniques étrangères à tous mais qui ne manquaient pas de faire sourire ou surprendre le public, la Peste Rouge se jeta sur la créature ailée dès que le combat fut lancé, ce qui ne manqua pas de faire enrager sa Maitresse, déchainant ses sorts sur elle. Sans doute que les cris déments de la Peste rouge et son attaque concentrée sur la petite Myli déstabilisa de trop l'Erudite, essayant coute que coute de la faire lâcher prise, ce qui lui couta la victoire de ce combat.


Second combat des demi-finales. Shizuka Utakho, nommée étrangement la Chèvre Volante de Doma, ou le Kirin Volant selon d'autres, pour son agilité et sa vivacité impressionnantes. La Domienne affronta alors celui qui fût surnommé au tour précédent "la Montagne".
Une fois de plus deux adversaires radicalement différents, l'une agile, rapide et fine, l'autre implacable, massif et lourd. La Raen eu quelques difficultés à se mouvoir dans l'espace réduit de l'arène, une bonne partie déjà occupée par l'imposante carrure de son adversaire qui ne lui laissa que très peu de répit. Quelques touches bien placées avec ses poings, Shizuka défendit sa place jusqu'au bout, mais le Paladin finit par la mettre à terre après quelques passes dénuées de grâce.


Enfin le combat final, attendu toute la soirée, ce pourquoi chacun était venu tenter sa chance, ce que les spectateurs attendaient le plus.
L'impressionnante Montagne contre la terrible Peste Rouge.

Ses rires déments et ses étranges mantras aux noms d'animaux ne semblèrent toute fois ne pas déstabiliser la stoïque Montagne, très concentré sur son combat et anticipant les bottes secrètes de son amie à plusieurs reprise. Les provocations amicales accentuèrent l’intérêt du combat, déjà observé avec une immense curiosité par tous les spectateurs.
Brutalité et Agilité s'affrontant dans un échange aussi époustouflant que surprenant, mais qui finalement pencha en faveur du Paladin, expédiant la Peste rouge contre les boucliers et sur le sol de l'arène.


Adamant Thunder remporte donc le Tournoi des Douze, Champion de la Coupe de Nymeia et remportant la sommes de 100.000 Gils ainsi qu'une soirée d'honneur en son nom au Manoir Abyssal. Tous les autres participants et conquis du tournoi y sont également conviés afin de prendre un peu de repos et de profiter des bains, de la nourriture et de l'alcool servis.

Une chose est sure, cette nuit là les Douzes étaient bel et bien avec Adamant Thunder et ses compagnons. Certains diront que Nymeia avait probablement tissé un destin favorable à cette issue à l'occasion d'un combat en son nom, désignant le Paladin comme son Champion pour l'avenir de leur Compagnie libre; l'Abbatiale Nuageuse.

avatar
Khorijin Dotharl

Messages : 693
Date d'inscription : 07/11/2015

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le Tournoi des Douze

Message par Khorijin Dotharl le Dim 24 Avr - 21:32

Mana Earhart




La prodige à la lame courbe aura de nouveau tenté sa chance dans l'arène. Toujours aussi impressionnante de vitesse et de force brute, l'Aoranne n'aura pas faibli durant cette seconde édition du Tournoi des Douze. Venant affronter les nouveaux participants de cette soirée, Mana Earhart se sera de nouveau inscrite pour le tournoi suivant, démontrant de son courage et de sa volonté d'affronter d'autres combattants.

Ako Rahz




Femme de caractère et d'ambition, Capitaine de l'Eternal, Ako Rahz aura fait une démonstration martiale envoûtante avec son baton dépliable, offrant au public tout le mordant de son caractère à travers ses passes d'armes maîtrisées et habiles, tout en faisant profiter l'assemblée de sa bonne humeur pendant les autres combats.


Okizuchi no Ryuko




Membre de l'équipage de l'Eternal auprès de la Capitaine Ako Rajz, Ryuko s'est inscrite sur le tas, profitant d'une place vacante dans les inscriptions pour participer à la dernière minute.  Son armure traditionnelle aura ravi les plus puritains, son style fluide et vif contrastant avec son calme apparent n'ayant pas manqué d'offrir à tous un spectacle digne de ce nom.

Jeick Gilfliper




Récente recrue de la Compagnie Fantôme et plein d'entrain, Jeick a accepté de remplacer Loki Vanheim dont la présence manquait à cette édition du tournoi. Des gestes surs et maîtrisés trahissant une connaissance certaine de son art qui n'auront pas manqué d'être observés et appréciés par certains connaisseurs de ces techniques dans le public.


Dazzling Rain et Myli



Accompagnée de sa complice féerique Myli, Dazzling Rain fervente servante des douze aura fait sa première apparition lors du tournoi de Nymeia. Alliant magie et ruse pour déstabiliser ses adversaires, Dazzling aura fait un beau parcours jusqu'aux demi-finales, prouvant que la magie des Erudits et même les fées ont leurs place dans l'arène quand on sait comment les exploiter.

Shizuka Uthako




Discrète et douce Maîtresse du Manoir Abyssal, Shizuka Uthako aura néanmoins surpris ses adversaires par la puissance de ses poings, redoublant d'agilité pour enchaîner des frappes fortes et décisives aux moments les plus opportuns, s'offrant une place en demi-finale.

Lestaëlle Dherbail





Hyurgoth pleine de vie et de malice à la chevelure colorée, Lestaëlle Dherbail aura ajouté à ce tournoi une dimension très spectaculaire, autant par sa façon de combattre que par ses encouragements amusants et loufoques qui resteront gravés dans la mémoire des spectateurs.

Adamant Thunder




Surnommé la Montagne pendant le tournoi, tant pour son apparence imposante que pour son style de combat dénué de douceur, le Paladin aura mis à terre chacun de ses adversaires avec force et volonté jusqu’à la victoire, guidé par la volonté des douze.
avatar
Khorijin Dotharl

Messages : 693
Date d'inscription : 07/11/2015

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le Tournoi des Douze

Message par Khorijin Dotharl le Dim 29 Mai - 0:08

La Coupe de Llymlaen





La Troisième édition du tournoi des Douze rendant honneur à la Déesse Llymlaen. Comme d'habitude, la cour est aménagée spécialement pour l'occasion, permettant à tous les curieux et ceux plus habitués de venir au plus proche de l'arène afin d'admirer de près les spectacles à venir.
Pas de risques ici, puisque le Docteur de la Compagnie viendra ériger un Dôme de protection autour des deux combattants afin que le public ne court aucun risque. Les deux Dotharl engoncés dans leurs armures se postent devant l'arène, surveillant le bon déroulement des combats.






De nombreux nouveau participants sont venus tenter leur chance en cette soirée, ravissant les spectateurs en tout genre à l'idée de voir de nouveaux style de combat et des affrontements différents. Chaque affrontement apportant son lot de surprise et d'émotion.
Le Champion en titre: Adamant Thunder dit "La montagne" faisait bien entendu partie des combattants, revenant mettre son titre en jeu et honorer les Douze.  

Et le premier tirage au sort, effectué par la très innocente main du Capitaine Ako Rahz, désigna le Champion en titre et un tout nouveau participant ne manquant pas de courage :  Leon Leonhart.
Un premier combat qui s’annonçait déjà fort intéressant, la carrure imposante de la montagne s'opposant à celle du Hyur, de plusieurs tête de moins que son adversaire mais dont la musculature sèche et noueuse se dessinait sur ses bras nu.
Après s'être salués, le combat s'engagea rapidement, l'Hyur vif et agile tentant de prendre l'avantage sur la lourde silhouette de son adversaire, seulement armé de ses poings bandés par une étoffe sombre.
Mais l'espace occupé par la Montagne dans l'arène n'offrit que peu de place pour la victoire, malgré les encouragements du public pour Leon et ce notamment par un drapeau portant son nom agité avec ferveur par une amie.

La brutalité de la Montagne prit le dessus pour cette fois sur ce nouveau participant, mais ne retirant rien à la technique et à la maitrise de son adversaire.  






Le second tirage au sort désigna la terrible Peste rouge dans sa tunique moulante écarlate et un tout nouveau participant : G'lenn Tia, surnommé plus tard la Tornade Blanche.
Comme à son habitude, la Peste rouge offrit un spectacle des plus surprenants, par sa vivacité et ses éclats de rire délirants. Mais le jeune homme en face d'elle n'avait pas dit son dernier mot, redoublant de malice et d'agilité face à son adversaire aux cheveux mauve. Les passes acrobatiques du Miqo'te s'enchainaient les unes après les autres, déstabilisant la Peste Rouge, qui sembla même en oublier ses mantras aux noms d'animaux. Malgré tout la furie violette parvint à lui placer un coup, mais qui ne suffi pas à arrêter la Tornade Blanche, l'une de ses dagues non létale venant heurter la gorge de la gladiatrice pour lui couper le souffle, la faisant tituber jusqu'au sol de l'arène.






L'archer des plaines d'Azim refit son apparition sur le sol du l'arène ce soir la, venant se confronter à Khi'ta Lyehga, un jeune Miqo'te Lunaire, également unnouveau participant que le public ne manqua pas d'observer avec une grande curiosité, et même admiration pour certaines.
Très vif et agile, Khi'ta se mesura à l'ancien champion de la Coupe de Thaliak avec un certain courage, entamant une course vive vers le Malaguld dans le but de l’atteindre d'un coup bien placé. Mais habitué aux entrainements dans des espaces confinés, le Raen décocha une flèche au bout contondant dans la rotule du Miqo'te, le stoppant net dans sa course. Essayant de se reprendre et de se redresser, déterminé, le jeune homme tenta une nouvelle approche, touchant son adversaire au visage avant que celui ci ne réplique d'un violent coup de botte en pleine poitrine, lui coupant le souffle sur le coup et l'envoyer se heurter au sol de l'arène.
Malgré tout un beau combat pour les deux adversaires, Khi'ta récoltant même le titre de "Dragon des Dunes"






Le dernier combat avant les demi finales. La Lionne de Gelmorra ; Callidia Ormesang revenait elle aussi fouler le sol de l'arène, opposée à un autre jeune aventurier venu tenter sa chance ; F'erlias Tia, dit le "Griffon"
Armé d'une lance, le jeune homme tenta de profiter de l'allonge de son arme pour toucher la grande Elezen, toujours aussi vive et brutale en dépit de sa grande taille, ne laissant aucune émotion transparaitre sur son visage.
Le "Griffon" tenta de prendre appui sur sa lance, la pointe planté dans le sol pour se propulser en avant et déstabiliser la Lionne avec son propre poids d'un coup de pied, mais les réflexes de son adversaire ne lui permirent pas de terminer son mouvement, Callidia le plaquant brutalement contre les parois du Dôme et le laissant retomber lentement sur le sol de l'arène.
L'aidant à se redresser d'une main amicale, la Lionne lui donna une tape sur l'épaule, dans l'espoir ultérieur d'une revanche.






Premier combat des demi finales, l'avant dernier tirage au sort de la soirée désigna le Champion en titre : La Montagne, affrontant le nouveau prodige de l'arène : La Tornade Blanche.
Très, voir trop vif pour l'imposante stature du Roegadyn, Gl'enn enchainait des acrobaties vives et impressionnantes, rendant ses mouvements difficiles à suivre et à anticiper.
Malgré tout, restant concentré sur son affrontement, la Montagne parvenait à contrer la plupart des attaques de la Tornade Blanche. Un combat très serré ou aucun des deux n'avait clairement l'avantage sur l'autre, oscillant entre la brutalité et l'agilité spectaculaire.
La Montagne tenta finalement de mettre fin à la bougeotte du Miqo'te en voulant saisir sa jambe et en se délestant de ses armes pour l'envoyer s'écraser contre le Dôme, malheureusement, la Tornade s'esquiva comme une anguille, portant un dernier coup dans le Roegadyn qui réussit à le faire tituber vers le sol.






Dernier combat de la soirée avant la finale qui désignerait le Champion de Llymlaen. Deux combattants de la Compagnie Fantôme, habitués à se battre ensemble, mais moins l'un contre l'autre ; Deimos Malaguld et Callidia Ormesang. L'archer des Plaines d'Azim contre la Lionne de Gelmorra.
Un combat qui démarra d'emblée dans la brutalité, le Malaguld venant ensuite écraser les jambes de l'Elezenne de tout son poids, la laissant quelques instants au sol avant de feinter une aide pour se relever. Loin d'être naïve, La Lionne répliqua d'un violent coup de poing, corrigeant l'arrogance du Raen.
Saisissant son arc, il tenta de l'étrangler assez longtemps pour l'affaiblir et gagner la partie. Mais l'Elezenne, peut-être inspirée par les techniques de la Peste Rouge, envoya ses jambes s'enrouler autour du coup du Raen dans un mouvement acrobatique, lui faisant heurter le sol et lui arrachant la victoire.






Le titre de Champion serait alors joué entre la Lionne de Gelmorra et la Tornade Blanche. Deux styles acrobatiques, vifs, nerveux et brutaux qui allaient s'affronter. Le combat dura de longues minutes. La Tornade commença par activer sa magie si particulière pour fonçer ensuite droit sur la Lionne à une vitesse folle. Les attaques s'enchainèrent, parfois difficile à suivre pour les spectateurs tant elles étaient vives et aériennes.
Callidia tenta de placer un coup de pied dans les parties de la Tornade, qui, heureusement pour lui, esquiva habilement, faisant quelques pas sur le Dôme en profitant de sa vitesse de course. Atterrissant derrière la Lionne, il en profita pour lui flanquer un coup de pied qui lui coupa le souffle quelques instants.
A grand renfort de passes agiles et de vitesse, la Tornade Blanche finit par arracher la victoire lorsque son adversaire rejoint le sol de l'arène, incapable de combattre plus longtemps.






G'lenn Tia dit "La Tornade Blanche" remporte cette troisième édition du tournoi. Un jeune aventurier venu tenter sa chance contre des combattants dont il ne connaissait rien et pour la plupart très entrainés. Malgré tout, son audace et sa jeunesse lui permirent de remporter ce tournoi et la somme de 100 000 Gils. Une soirée en son honneur sera donnée au manoir Abyss dès le soleil suivant dans la soirée, invitant également tous les autres participants à venir discuter et se rencontrer en dehors de l'arène.




Une fois le calme revenu dans la cour du Castrum Justitiae, les combattants de la Compagnie Fantôme échangèrent quelques mots avec le nouveau champion et une jeune Miqo'te très curieuse avant de se quitter.


avatar
Khorijin Dotharl

Messages : 693
Date d'inscription : 07/11/2015

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le Tournoi des Douze

Message par Khorijin Dotharl le Dim 29 Mai - 18:32

Leon Leonhart



Tout nouveau participant du Tournoi des Douze, ce jeune Hyur à su prouver son courage en venant affronter les combattants plus habitués de cet évènement dont il ne connaissait rien. Se retrouvant face à l'imposante carrure de la Montagne dès le premier combat de la soirée, Leon Leonhart aura démontré une certaine vivacité et vaillance en lui faisant face.

Lestaëlle Dherbail




La terrible Peste Rouge sera revenue tenter sa chance à cette troisième édition du Tournoi, engoncée dans une toute nouvelle tenue de cuir ravissante. Toujours aussi spectaculaire et pleine de vie, Lestaëlle et ses merveilleux cheveux pastel aura de nouveau offert un combat très animé au spectateur.

Khi'ta Lyehga



Jeune Miqo'te Lunaire à la peau hâlée et au regard d'un orange vif,  Khi'ta Lyehga était lui aussi un tout nouveau participant du Tournoi des Douze. Surnommé le Dragon des Dunes pour son agressivité et sa ténacité au combat, le jeune homme aura défendu l'honneur de sa race durant ce duel.

F'Erlias Tia



Un autre Miquo'te mâle faisant ses premiers pas dans l'arène, armé d'une lance d'entrainement F'Erlias Tia, dit "Le Griffon" aura fait preuve d'une certaine assurance et d'une grande concentration pendant l'affrontement. Témoignant d'une habilité certaine à combattre avec et sans sa lance, les spectateurs auront deviné chez lui une certaine habitude aux situations difficiles.

Adamant Thunder



Précédent Champion de la Coupe de Nymeia,  Adamant Thunder "La Montagne" aura vaillamment remit son titre en jeu en l’honneur des Douze. Démontrant toujours d'une technique redoutable et brutale, les duels menés dans l'arène auront à nouveau impressionné les spectateurs.

Deimos Malaguld




L'archer des plaines d'Azim et Spectre de la Compagnie Fantôme, Deimos Malaguld l'ancien champion de la Coupe de Thaliak, sera revenu défier les combattants du Tournoi des Douze en cette soirée. N'ayant pas pu participer au tournoi précédent à cause de blessures trop importantes. Reprenant sa revanche sur cette soirée, l'archer aura à nouveau prouvé que ses techniques de combats inventives peuvent être utilisées sur le ring.

Callidia Ormesang



La Lionne de Gelmorra et membre de la Compagnie Fantôme, Callidia Ormesang, sera elle aussi revenue fouler le sol de l'arène pour cette troisième édition. Toujours aussi vive et brutale, l'Elezenne au regard glacé n'aura pas laissé de répit à ses adversaires, se propulsant jusqu'à la finale une seconde fois.

G'lenn Tia



Surnommé la Tornade Blanche pour sa vivacité et sa crinière immaculée, G'lenn Tia, jeune aventurier faisant ses premiers pas dans l'arène, aura surpris tout le public et ses opposants avec ses techniques acrobatiques mais aussi avec sa rapidité d'action et sa capacité à s'adapter aux différents combats avec intelligence. Nul doute quand continuant sur cette voix, le jeune homme pourra prétendre devenir Nuhn.
avatar
Khorijin Dotharl

Messages : 693
Date d'inscription : 07/11/2015

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le Tournoi des Douze

Message par Khorijin Dotharl le Dim 26 Juin - 20:34

La coupe D'Oschon



La Quatrième édition du tournoi des Douze se déroulait sous le regard d'Oschon le Vagabond. Les spectateurs arrivaient un-à-un sous la lumière des flambeaux qui encadraient l'arène, certains vêtus d’accoutrements étranges, laissant planer le mystère sur leur tenue de choix pour le combat.
Le tout premier champion de la Coupe de Thaliak, Deimos Malaguld avait remplacé la Dotharl habituellement aux cotés du Chevalier noir pour cette fois.
Vérifiant d'abord que tous les combattants inscrits étaient présents et à l'heure, Jeick Gilflipper se proposa pour remplacer un désistement de dernière minute.

Comme toujours Chisame, le médecin de la Compagnie, se tenait prête à lever le dôme de protection autour de l'arène pour protéger le public des combats, sous la surveillance silencieuse du maitre de la Compagnie.




Peu de nouveaux participants cette fois, ceux qui avaient perdu la lune précédente revinrent courageusement retenter leur chance d'être sacrés champion. Le dernier en titre : G'lenn Tia, la Tornade Blanche, respectait son engagement et remettait son titre en jeu pour cette édition.
Le barde de la Compagnie Fantôme fit tirer les premiers noms au sort par la toute nouvelle recrue de leur groupe : Alistair Ciderstone, désignant ainsi le tout premier combat à prendre place : Shizuka Uthako, gérante du Manoir Abyss et F'Erlias Tia, jeune Miqo'te combatif ayant déjà tenté sa chance la lune précédente.
Se saluant dans le plus grand respect, le combat s'enchaîna alors, lançant officiellement les festivités du tournoi sous le regard et les encouragements des spectateurs.

Vive et sure d'elle, la Raen à la crinière d'ébène s’élança sur son adversaire, armée de ses poings bandés. Mais le Miqo'te s'écarta de la charge dans une prise de réflexe surprenante, laissant son adversaire se heurter durement au dôme magique. Néanmoins, Shizuka se reprit, enchainant les techniques et les coups de poings, ses phalanges venant s’écraser quelques fois sur la peau basanée de son adversaire ,le gratifiant de coup secs et puissants des plus désagréables.
Mais la combativité du jeune Miqo'te éveillée, utilisant lui aussi ses poings plutôt que sa lance cette fois-ci, retourna le combat dans une frappe douloureuse sur la jeune Raen, lui coupant le souffle sous l'impact et lui faisant rejoindre le sol de l'arène, hébétée.

F'Erlias remportait alors ce premier tour alors qu'il fut rapidement vaincu la lune précédente, quand à Shizuka, malgré sa défaite, personne ne doutait de ses capacités à prendre sa revanche au vu des combats qu'elle offrait régulièrement aux précédentes éditions.




Second combat de la soirée qui fut de nouveau tiré au sort : Le précédent Champion de Llymlaen : G'lenn Tia la Tornade Blanche affrontant le moine de l'obscurité : Jeick Gilflipper, s'étant proposé courageusement pour remplacer un désistement de dernière minute.

Sûr de lui, le jeune Miqo'te dégaina ses dagues dans une entrée en scène quelque peu artistique pendant que le moine se préparait lui aussi à sa façon à affronter le combat.
Dégainant ses deux dagues, la Tornade Blanche s’élança vers le combat sans hésitation, essayant de se faufiler et de prendre le moine de vitesse pour heurter de ses armes les articulations du mighois afin de l’empêcher d'agir.
Mais la maitrise de son adversaire ne lui permit pas d'approcher suffisamment pour mener à terme ses attaques les plus précises. Même si la Tornade blanche toucha quelques fois le moine, ce dernier trouva une faille dans sa défense et y heurta lourdement ses poings, renversant le Miqo'te sur le sol et lui faisant ainsi perdre son titre de champion.




Troisième combat de la soirée, les spectateurs commençaient doucement à entrevoir les possibilités qui s'offraient pour les deux derniers combats et plus encore : Pour le champion de la soirée.
Mais il restait encore quatre adversaires à voir combattre et les deux prochains étaient désignés par le tirage au sort : Matsu Hiro, nouveau participant du Tournoi aux traits Domiens, affronterait le Spectre d'Othard : Khorijin Dotharl, l'un des officiers de la Compagnie Fantôme.
Visiblement peu à l'aise sur le sol de l'arène, la barbare agitait nerveusement sa queue de droite à gauche en fixant son adversaire de ses prunelles d'argent. Alors que celui-ci levait lentement son regard vers la lance harnachée dans son dos, lui n’était armé que de ses poings bandés et d'une tenue souple, laissant deviner un style rapide et fluide.

Dès que le combat fut lancé, la Xaela se lança à l'assaut de son adversaire, pointant la pointe de son arme directement sur lui. Réagissant rapidement, le Domien s'écarta d'un geste vif pour éviter le choc, enchainant d'une frappe de la main sur les flancs de la Xaela, lui arrachant un sifflement rageur.
Emportée par le combat, la petite barbare enchaina une autre attaque, pivotant sur elle même pour retourner son arme dans un autre angle et toucher cette fois son adversaire.
Le combat resta équilibré jusqu’à ce que la colère mal maitrisée du Spectre D'Othard faillit face au calme de Matsu Hiro, l'envoyant rejoindre le sol de l'arène violemment, la laissant hébétée quelques instants.
Mauvaise perdante, elle quitta l'arène dans un autre sifflement rageur, laissant la victoire à ce nouvelle surprise de l'arène.




Dernier combat avant les demi finale, il ne restait plus que Lestaelle, la Peste rouge, image connue du Tournoi et à l'entrée en scène fracassante et époustouflante, ayant mis cette fois à contribution ses deux compagnons pour plus de panache. Elle affronterait une nouvelle dans la compétition : Hanato Sashihai, jeune prodige du Dojo Arachne.

Les deux femmes firent rapidement preuve d'une certaine brutalité dans leurs techniques, d'abord la jeune Hanato en retournant la prise de la Peste rouge contre elle, saisissant son poing pour la faire rouler douloureusement sur le sol de l'arène. Se ressaisissant dans la seconde, la Peste rouge envoya son poing rencontrer le petit nez d'Hanato, heureusement sans trop de dégât, le laissant intact.
Retrouvant le sourire, la jeune Raen revint armer ses poings, visant les cotes, mais la terrible Peste rouge fonça sur elle, armant un coude qui s'écrasa de tout son poids contre la Raen, lui coupant le souffle a l'impact. Tombant alors à genoux suffocante, Hanato avait perdu son duel contre Lestaelle, la qualifiant pour les demi-finales, probablement grâce aux encouragements continus et agités de ses supporters dans les gradins.




Premier affrontement des demis finales;  F'Erlias Tia, surnommé le Griffon d'Acier pour sa toute nouvelle tenue surprenante et Matsu Hiro, le scarabée doré, pour sa chevelure blonde et son économie gestuelle.
Déchaîné et brutal, le Griffon d'Acier vint flanquer son poing gantelé directement dans le bas ventre de son adversaire, interrompant son attaque sans douceur et le faisant tituber en arrière, démarrant d'emblée sur des bases fragiles.
Revenant à la charge, Hiro adopta une posture plus défensive qui fut malheureusement déstabilisée par l’agressivité du Griffon d'Acier,  lui envoyant de nouveau un puissant coup de gantelet, lui laissant une ecchymose sur le visage et réduisant un peu plus ses chances de sortir victorieux.
Implacable, dans un mouvement ultime, le Griffon alla au contact de son adversaire, d'abord en posture défensive, ses poings se tendant devant lui avec force pour foncer vers le crâne, venant lui mettre un coup direct dans le front dans le haut du nez, et éjectant définitivement Matsu Hiro de la compétition.




Dernier combat avant la finale qui désignerait le champion, la Peste Rouge affrontant Jeick Gilflipper.
Téméraire, la Hyurgoth se jeta sur les jambes de son adversaire, tête en avant. Mais solidement appuyé sur ces dernières, Jeick encaissa la charge, la gratifiant d'un coup puissant qui s'ajoutait à sa propre inertie. La sonnant un bref instant, l'attaque menaçait de lui faire perdre d'emblée l'affrontement. S'essayant alors a une feinte visant à taper dans les côtes de Jeick, la Peste rouge échoué cette dernière mais pu dévier le coup de son adversaire de son avant bras libre, évitant le pire.
S'essayant à une nouvelle attaque brutale, Lestaelle chargea, les deux poings tendu vers Jeick. Frappant poings contre poings, ce sont les bras de la Peste rouge qui fléchiront face à la force du Poing Somnolent et lui feront prendre le choc en plein visage, la laissant hébété sur le sol de l'arène quelques instants et qualifiant le Mighois pour la finale.




Griffon d'Acier contre le Poing Somnolent, la finale qui désignerait le Champion d'Oschon était enfin arrivée. Un tournoi qui s'était principalement joué entre pugilistes, il n'en serait pas différent pour cette finale qui verrait les poings d'acier s'affronter aux poings surs du moine de l'obscurité.
Le Griffon d'acier au style brutal et agressif dévia rapidement une feinte du Hyurgoth, arrêté net par son adversaire qui lui n'hésita pas à lui coller une droite des plus ajustées, le déplaçant sensiblement sur le coté sous le choc. Mais loin de se laisser déstabiliser par la sauvagerie de son adversaire, Jeick répliqua en se dégageant d'une prise engagée par le Griffon, ripostant d'un coup sec mais malheureusement amoindri qui dériva le gantelet au mieux, ne touchant que superficiellement la tête du Miqote.
Continuant ses assauts implacables, le Griffon d'Acier déchaîna un coup redoutable au plexus de son adversaire, lui coupant le souffle et rendant sa vision trouble. Espérant se sortir de cette mauvaise passe, Jeick s'apprêtait à relâcher son pouvoir au delà du raisonnable, activant le Chakra Interdit. La tentative resta vaine lorsque F'Erlias abattit brutalement ses deux poings armurés sur les tempes du Mighois, brisant sa concentration et sa conscience l'espace d'une seconde. Lorsqu'il reprit ses sens, le sol de l'arène lui servait de matelas et le public saluait déjà le nouveau champion du tournoi : F'Erlias Tia, le Griffon d'Acier.




F'Erlias Tia, dit "Le Griffon d'Acier" remporte la quatrième édition du tournoi. Jeune Miqo'te au style sauvage et brutal venu retenter sa chance après sa défaite au tournoi précédent et aura prit sa revanche de la meilleure façons. Prouvant à tout le monde que l'entrainement et la persévérance peuvent porter leurs fruits, peut-être aura-t-il encouragé d’autres à retenter une fois encore d'entrer dans l'arène et être un jour à sa place.
Il remporte le titre de Champion d'Oschon jusqu’à la prochaine lune et la somme de 100 000 gils.
Une soirée en son honneur et en celui de tout les participants du tournoi aura lieu le soleil suivant a la nuit tombée dans le manoir Abyss afin de rencontrer et discuter avec tous les combattants.



Hrp : Petit bonus de la soirée, notre Kiss cam improvisée a capté un couple des plus attendrissant, prouvant que l'amour est présent partout, même pendant les tournois <3
Spoiler:


_________________
avatar
Khorijin Dotharl

Messages : 693
Date d'inscription : 07/11/2015

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le Tournoi des Douze

Message par Khorijin Dotharl le Lun 27 Juin - 11:04

Shizuka Uthako





Moine en devenir déjà promise à un bel avenir au vue de ses performances à chaque tournoi et l'une des gérantes du manoir Abyss, Shizuka Uthako aura une nouvelle fois foulé le sol de l'arène, habituant les spectateurs à des combats toujours divertissants et à un style et une maitrise remarquable.

Gl'enn Tia





Champion du Tournoi de Llymlaen, le jeune aventurier surnommé la Tornade Blanche, de son vrai nom, G'lenn Tia sera revenu mettre son titre en jeu, gratifiant les spectateurs d'un style toujours aussi vif et acrobatique.

Khorijin Dotharl





Spectre de la Compagnie Fantôme, la Xaela barbare aura cette-fois-ci participé au tournoi pour représenter les siens. Peu à l'aise dans ce style de combat confiné et amical, Khorijin Dotharl aura néanmoins fait preuve de cette combativité  et agressivité qui lui sont propres, donnant toute son énergie dans cet affrontement.


Hanato Sashihai




Jeune nouvelle prodige du Dojo Arachne, le public aura découvert cette nouvelle combattante répondant au nom d'Hanato Sashihai et au sourire doux. Ne manquant néanmoins pas de combativité et de technique, la jeune femme aura dévoilé ses talents prometteurs pour la toute première fois sur le sol de l'arène.

Matsu Hiro





Discret nouveau participant aux origines Domiennes, Matsu Hiro aura lui aussi fait preuve d'un certain talent au combat dans l'arène en faisant démonstration d'un style fluide et rapide, défendant l'honneur de sa patrie dans des combats maitrisés.

Lestaëlle Dherbail




Une habituée des tournois depuis quelques temps Lestaëlle Dherbail, dit la Peste Rouge, aura fait son grand retour sur le sol de l'arène avec des entrées et des sorties fracassantes et hautes en couleurs, à la hauteur de l'excentricité du personnage.

Jeick Gilflipper




Moine de l'obscurité, Jeick Gilflipper se sera courageusement proposé à la dernière minute pour remplacer un combattant absent. Ne laissant pas le public en reste, cette participation imprévue le propulsa jusqu'en finale où le public admira son style de combat tout au long de la soirée.

F'Erlias Tia




Jeune et discret Miqo'te, F'Erlias Tia, surnommé le Griffon d'Acier pour son armure et ses poings ravageurs armés de métal, aura pris une belle revanche sur sa dernière participation au Tournoi de Llymlaen, faisant preuve de détermination et d'agressivité pour remporter son titre.

_________________
avatar
Khorijin Dotharl

Messages : 693
Date d'inscription : 07/11/2015

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le Tournoi des Douze

Message par Khorijin Dotharl le Dim 7 Aoû - 20:52

La Coupe de Byregot


La Cinquième édition du tournoi des Douze rendait cette fois honneur au Dieu Byregot, patron de l'architecture et de l'industrie. Alors que la chaleur écrasante du Thanalan assommait la plupart des invités, les plus courageux d'entre eux trouvèrent néanmoins le chemin du Castrum pour assister aux combats, toujours très attendus, dans l'arène de métal.  

En raison de la forte chaleur et de l'absence de certains participants, Jaghatai Dotharl, arbitre des affrontements, décida de sélectionner les quatre premiers combattants à se présenter dans la cour du Castrum afin de pouvoir garder un système pyramidal pour les duels.
Fidèles aux postes, Khorijin Dotharl et Chisame Yhui trônaient aux cotés du Maître de la Compagnie, surveillant d'un œil vif les rixes à venir.




Il n'y aurait que trois combats ce soir. Deux demi finales d'où émergeraient directement les finalistes qui s'affronteraient pour le titre de champion.
Le premier tirage au sort désigna Shizuka Uthako, une grande habituée de l'arène qui comptait bien cette fois encore émerveiller le public de son talent et décrocher la victoire. Elle affronterait Matsu Hiro, venu prendre sa revanche sur le tournoi précédent ou il avait déjà fait une belle ascension, s'approchant de peu de la victoire.
La jeune Raen a la peau d’albâtre commençant par enflammer ses poings, toujours aussi vive dans sa prise d'initiative lors des duels, maitrisant ses techniques de moine avec une certaine assurance. Hiro esquiva d'un bond vif, abattant son pied sur la rotule de Shizuka alors que sa main droite déjà préparée allait heurter le flanc de la Raen d'un geste sec.
Ne se laissant pas déstabiliser, la jeune femme entama brusquement le début d'une voltige qu'hélas son adversaire déjoua rapidement, saisissant son poignet et enchainant une frappe puissante dans les côtes qui la déstabilisa sérieusement.
Mais alors qu'Hiro tentait de garder sa prise sur le fin poignet de son adversaire et de dominer le combat, l'agile Shizuka se dégagea  et bondit comme un coeurl sur le Domien, écrasant ses deux poings simultanément sur le visage, surprenant le hyur qui secoua vivement la tête pour reprendre ses esprits.
La combativité de la jeune raen réveillée et déchainée, elle s'esquiva de nouveau d'une attaque de son adversaire, se faufilant dans son dos avec une rapidité certaine, écrasant ses deux paumes dans son dos et l'envoyant brièvement heurter le sol de l'arène.

Néanmoins, il en fallait plus pour déstabiliser le Domien à la crinière blonde, alors que la queue aux écailles blanches sifflait vers son visage lors d'un nouveau mouvement, Hiro expédia son pied et son poing s'écraser sur la tunique claire de la Raen une nouvelle fois avec assez de force et avec un angle d'attaque permettant de l'envoyer rejoindre brutalement le sol de l'arène, l'hébétant quelques instants.




Le second combat ne laissait que peu de place à la surprise sur l'identité des participants ; Il s'agissait alors de G'lenn, ancien champion et surnommé la Tornade Blanche et une jeune élève du Dojo Arachne ; Hanato Shashihai.

Sûr de lui comme à son habitude, le Miqo'te à la chevelure blanche fit tourner ses dagues dans un effet de style désormais une marque de fabrique, affichant un sourire confiant a la jeune Raen qui se concentrait sur le combat à venir.
La patience contre la vivacité. L'attaque éclair de G'lenn mis-à-mal la jeune Raen qui attendait de pouvoir dévier le premier coup. Hélas, même si cette dernière put se saisir du poignet de son opposant, la lame de sa dague vint riper sur son épaule, amenuisée mais laissant tout de même une contusion sur l'endroit touché.
Rétractant son bras d'un geste vif, le Miqo'te dégaina une autre lame pour frapper Hanato d'un coup puissant, mais trop sûr de son action, il subit simultanément une pression sèche dans le ventre tandis qu'un talon raclait ses appuis. Perdant l'équilibre il chuta sur le dos durement l'espace d'un instant, mais capable de se relever et de continuer son combat.

G'lenn rangea alors un instant ses dagues après s'être redressé d'un bond vif, semblant cette fois canaliser son éther brièvement, relâchant un nuage de poussière sur l'arène visant à troubler la précison de son adversaire.
A travers le rideau de poussière, la main assurée d'Hanato vint saisir une poignée de cheveux blancs du Miqo'te, propulsant son genou vers son front. La diversion de ce dernier sembla lui permettre d'éviter un coup trop brutal, reculant simplement d'un pas pour se soustraire au choc.  Éveillée et concentrée sur son combat, la jeune Hanato bloqua une nouvelle attaque de son adversaire, répliquant directement avec un grand coup dans le ventre.
Devant l'urgence de la situation, le Miqo'te expédia sèchement le manche de son arme sous le plexus de la moniale lui coupant le souffle un court instant et l'obligeant à reprendre la défensive.

Tentant une nouvelle attaque avec ses lames dansantes, le Miqo'te ne pu terminer son mouvement qu'Hanato chargea comme un myotragus furieux sur son adversaire, l'emportant sur sa trajectoire et l'envoyant rouler sur le sol de l'arène, hébété quelques instants.




Le deux finalistes étaient alors déjà désignés : Hanato Shashirai et Matsu Hiro, deux adversaires de poids mais qui avaient tous deux combattu peu de temps avant. Exceptionnellement, après une brève concertation, les organisateurs autorisèrent quelques minutes de repos pour les deux adversaires.

Avec calme, Hiro se mit à genoux dans l'arène en face de son adversaire, fermant les yeux pour se recentrer quelques instants. Hanato, elle, soufflait encore du combat qu'elle venait de mener, prenant de longues inspirations pour se préparer à cette finale.




Puis le tournoi dut reprendre, le Maître sommant les deux combattants de reprendre et après s'être salués, le combat démarra au plus grand bonheur du public venu en nombre ce soir là.

Et le premier coup ne manqua pas d'animer l'attention des visiteurs autour de l'arène. Bondissant doucement sur place, le Domien à la crinière d'or observait la jeune Raen, préparant ses mains et ses feintes alors que elle, semblait attendre dans un certain immobilisme, calme, pour finalement s'élancer vers lui avec brutalité.
La technique contre l'épuration des gestes, cette fois la force l'emporta en coupant net la feinte d'Hiro, un genou placé dans l'abdomen l'obligeant à reculer d'un pas pour éviter le gros de l'impact.
Tout deux revirent à la charge sans attendre, s'armant de leurs techniques favorites et botte secrète, mais ce tour n'offrit aucun avantage ni a l'un ni a l'autre, le mouvement d'Hiro saisi au vol par Hanato qui tracta sur son bras pour l'expédier contre le Dôme magique, ce dernier répondant d'un coup de coude qu'elle dut bloquer avec son bras.




D'un endurance et d'une détermination certaine, les deux Domiens continuèrent à s'échanger des passes et des coups dans l'arène, la chaleur du désert venant augmenter la difficulté de garder l'esprit clair et vif.
Néanmoins, ni Hanato ni Hiro ne semblaient vouloir bâcler cet affrontement. La Raen projeta ses phalanges closes en direction du visage d'Hiro, ce dernier évitant le choc d'un mouvement de tête pour la projeter en arrière d'un combiné croc-en-jambe uppercut, faisant rejoindre le sol de l'arène à Hanato un instant avant qu'elle se redresse avec habilité.
Puis dans une attaque conjointe et presque simultanée, chacun d'eux saisit le bras de son adversaire, pourtant la poigne d'Hiro fût plus assurée et il pût dégager son second bras, frappant librement Hanato en pleine tête.  Si l'impact resta superficiel, il en demeurait néanmoins douloureux.
Inépuisable, les échanges continuèrent encore de longues minutes sous les encouragements et les applaudissements du public. La brutalité et la prise d'initiative d'Hanato rivalisant directement avec le calme et la précision d'Hiro dans un combat dont on ne voyait plus la fin.

Dans un entrelac complexe, finalement les deux opposants s’élancèrent l'un vers l'autre, chacun saisissant l'un et l'autre leurs membres, prenant appuis ou se servant de leur poids pour entrainer leur adversaire.
Pourtant, la crinière d'Or réussira son envol, se servant douloureusement de la jambe d'Hanato pour se projeter en hauteur en l'entrainant dans sa chute. Il termina sur une roulade contrôlée sur son dos, tout en faisant chuter le poids de la Domienne sur le coude qu'il présentait face à son épaule et finir par la projeter au dessus de lui, l'envoyant finalement finir sa course contre le sol de l'arène, exténuée et endolorie.




Se redressant humblement, Matsu Hiro fût déclaré champion du Tournoi de Berygot, cinquième édition du tournoi des Douze. Mais avant même d'aller réclamer son titre et la bourse de 100 000 Gils, le Domien prit soin de relever Hanato et de la porter jusqu'au bras de ses compagnons, remettant la jeune Domienne exténuée à Cyrcée et Chisame qui se pressèrent d'aller s'occuper d'elle dans l'infirmerie du Castrum Justitiae.




Revenant alors récupérer sa prime, Matsu Hiro aura fait preuve d'un grand respect face à ses adversaires en plus d'une endurance et d'une technique des plus maitrisées et assurées, remportant ainsi ce tournoi.
Le lendemain, une petite demeure à Lavandière appartenant à la douce Shizuka Uthako accueillerait tout les participants et le Champion de Berygot pour une soirée plus calme en son honneur, ou tous pourront discuter et apprendre à mieux se connaitre après avoir échangé quelques coups.




Un peu plus tard alors que les visiteurs quittaient les lieux et que la cour du Castrum retrouvait son calme, le Docteur Chisame Yuhi s'occupait avec grand soin des douleurs de la demi finaliste Hanato et d'un autre Xaela blessé dans son infirmerie sous le regard à la fois curieux et inquisiteur du Spectre d'Othard.



_________________
avatar
Khorijin Dotharl

Messages : 693
Date d'inscription : 07/11/2015

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le Tournoi des Douze

Message par Khorijin Dotharl le Mar 9 Aoû - 8:26

Shizuka Uthako


Une grande habituée des combats du Tournoi des Douze, Shizuka Uthako participe à chaque édition depuis la création de l'évènement, bien décidée à devenir la première championne féminine des Douze. A chaque apparition, la jeune Raen fait preuve d'une détermination et d'une maîtrise certaine.

G'lenn Tia


Jeune Miqo'te sur de lui et ancien champion du tournoi de Llymlaen, surnommé dès lors la Tornade Blanche, G'lenn Tia affronte régulièrement les combattants du tournoi avec une certaine fouge, offrant toujours des combats plaisants au style vif et fluide.

Hanato Sashihai



Jeune Domienne et élève du Dojo Arachne, Hanato Sahihai est revenue défier les combattants de l'arène, offrant un combat mémorable contre son adversaire, dévoilant un style plus abouti, à la fois brutal et précis.

Matsu Hiro


Ce Domien à la chevelure dorée et au calme apparent répond au nom de Matsu Hiro, ayant fait preuve d'une endurance étonnante lors d'un combat effréné contre son adversaire dans l'arène. Ses redoutables techniques faites de feintes et de déplacements fluides seront venues à bout de deux participantes particulièrement féroces pour remporter la victoire.

_________________
avatar
Khorijin Dotharl

Messages : 693
Date d'inscription : 07/11/2015

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

La Coupe de Rhalgr

Message par Khorijin Dotharl le Sam 27 Aoû - 18:43

La Coupe de Rhalgr


Sixième édition du tournoi des Douze en l'honneur de Rhalgr dieu de la destruction, un thème assez motivant pour les combattants venus s'affronter sur le sol de l'arène du Castrum Justitiae. Une foule de nouveaux participants et de spectateurs commençait déjà à s'amasser autour des barrières de métal plusieurs minutes avant le début des festivités, certains venant s’annoncer directement à la Dotharl trônant aux cotés du Maître de la Compagnie pour valider leur présence et saluer les organisateurs.  

Comme toujours, le docteur de la compagnie, engoncée dans une de ses tenues élégantes dont elle à le secret, se préparait à ériger un dôme de protection autour de l'arène isolant les duellistes et protégeant le public, redoublant d'imagination et d'habileté pour donner à ses protections un petit quelque chose de plus. Cette fois d'ailleurs, une miqo'te aux cheveux immaculés semblait servir d’assistante de terrain à la Raen en cas de blessure importante parmi combattants.


Avant que les premiers tirages aux sorts ne soient annoncés à tous, une certaine Ashen Dunes demanda quelques instants pour faire une annonce qui lui tenait à cœur. La Roegadyn se plaça alors au centre de l'arène et fit porter sa voix autant que possible, demandant à quelques de ses amis participants de la rejoindre au centre du ring.
Elle leur demanda alors de se battre de toutes leurs forces en la mémoire de sa défunte amie, honorant ainsi sa combativité sous le regard des Douze.


Une certaine ironie du sort fît sortir le nom d'Ashen Dunes au premier tirage de la soirée, probablement un signe des dieux voulant voir à l’œuvre cet hommage combattre au premier tour. Elle affronterait Akito Kurasaki, un jeune Domien au sourire persistant et à la bonne carrure.
S'immobilisant d'abord comme pour jauger son adversaire, le Raen fulgurant s'élança en projetant sa jambe avec puissance, semblant profiter de l'allonge que lui offrait sa taille pour heurter le crâne d'Ashen Dunes en la targuant d'un choc aussi brusque que soudain en guise d'apéritif à ce premier combat.
Mais celle qui fût surnommée le Serpent des Flots, Ashen Dunes, n'était pas encore prête à lui laisser la victoire. Maniant sa gaffe d'un mouvement vers son adversaire pour faucher ses appuis, elle ne pu que constater à son plus grand agacement sa prise se défiler en prenant appui sur ses mains pour lui expédier un coup de pied circulaire. Tenace, la Roegadyn encaissa le coup dans l'épaule sans perdre son équilibre.

Pivotant alors comme un serpent de mer, Akito entama un mouvement destiné à amplifier son coup de jambes, mais en plein amorçage de son attaque la tête d'Ashen Dunes vint lui faire voir ses traits d'un peu trop près, lui heurtant le visage et lui donnant l'espace d'un instant l'image d'un pantin désarticulé en plein saut.
Malgré ce coup brutal, l'Ao'ra semblait garder son sourire accroché à son visage, lui valant alors le surnom de l'Ombre Souriante.
Aussi insaisissable que le laissait deviner son nouveau diminutif, Akito se déroba à nouveau d'une attaque brutale du Serpent des Flots, se projetant de nouveau dans les airs, une de ses jambes servant d'appui à tout son poids s'abattant sur l'épaule d'Ashen Dunes pour l'envoyer rejoindre le sol de l'arène dans un bruit sourd.


Le second tirage au sort réalisé par la Lionne de Gelmorra, Callidia Ormesang, désigna l'ancien Champion de la lune précédent, vainqueur du tournoi de Byregot : Matsu Hiro, surnommé par certains le Lion Doré, s'étant cette fois équipé d'une lance. Affrontant un nouveau participant du tournoi : Nathael Greystone, un hyur vêtu d'une armure grise et armé d'une large hache conforme aux règles du tournoi.

Tentant alors un croc en jambe d'entrée de jeu, Hiro glissa la tête de son arme derrière une jambe de Nathael. Ce dernier recula au préalable et bondit en ignorant littéralement la prise de son adversaire, le plat de sa hache se heurtant avec un poids terrible sur le bras droit du Lion, le secouant sous le choc et lui imposant de ne pas sous estimer son adversaire et la force de ses coups.
Remportant le surnom de Golem de Fer après quelques échanges entre les plus inspirés du public, Nathael se remit en position, ne quittant pas son ennemi du regard et essayant d'anticiper ses mouvements. Lui rendant son regard, Hiro glissa sa lance dans un geste d'une dextérité soutenue pour enserrer la gorge du Golem de Fer,  mais il rencontra en chemin la tête de la hache qui éjecta sa tentative sur le coté, frappant de taille en oblique le Champion de Byregot dans un angle vulnérable. La lourde tête de la hache lui heurta l'épaule, l'emportant dans sa trajectoire et le jetant au sol comme un fétu de paille.

Sonné et restant au sol, l'un des médecins de la Compagnie se précipita vers l'ancien Champion qui fut rapidement évacué du centre de l'arène afin de recevoir des soins appropriés.


Troisième et dernier tirage au sort avant les demis finales, un affrontement purement féminin et pourtant très différent, puisque la force brute et sauvage viendrait se heurter à la magie d'élémentaliste.
Ishaya Myrtel, jeune Hyur à la chevelure rousse flamboyante fit ses premiers pas dans l'arène. Elle affronterait une autre toute nouvelle candidate : Keen Eve, Roegadyn et Moniale de son état, engoncée dans une tenue de cuir moulante.

Alors que la plus grande des deux femmes s'élançait brusquement vers la plus chétive, l'élémentaliste concentra son ether, projetant une salve de vent pour éjecter son opposante. La Roegadyn évita le gros du souffle pour lui coller un coup vif dans les côtes, ayant manqué d'allonge pour porter une attaque plus dévastatrice.
Grognant légèrement, la Roegadyn resta au contact d'Ishaya, son imposante poigne s'empara de la tête rousse, tentant de la fracasser froidement sur son genou. Mais le bâton d'élémentaliste vint la gêner dans son action, ne laissant plus qu'un impact modéré dans le ventre de la jeune corsaire.
Un Hyur commençait à se faufiler dans la foule en lançant des paris sur la jeune rouquine surnommée affectueusement le Panda Roux, la sauvage et presque barbare Keen Eve lâcha sa prise sur Ishaya, un violent crochet du gauche qui força son adversaire à réagir promptement, rattrapant la distance mise entre elle. Un flot d'eau suivi alors la charge, surprenant la surnommée "Le Chêne Blanc" et la repoussant sur ses appuis fragiles, manquant de la faire chuter.

Une dernière charge brutale de la moniale se termina en un coup de bâton retourné et bien placé avec l'impact suffisant amplifié par l'inertie du Chêne Blanc durant sa course, l'envoya racler le sol de l'arène sonnée quelques instants.


Dernier combat avant les demi-finales. Bien qu'il n'y avait guère plus de suspense sur les identités des deux derniers combattants, ils n'avaient encore jamais été aperçus dans l'arène.
Nesuta Kamui, jeune homme Domien équipé d'une arme à feu aux balles non létales affronterait un autre jeune homme à l'assurance hésitante, équipé d'un bouclier et d'un merveilleux chapeau bleu ; Cornell Keython.

Jaugeant l'arsenal de son adversaire un instant, Nesuta, rapidement surnommé la Rafale, fonça sur le jeune Hyur à une vitesse surprenante sans la moindre hésitation, essayant de le faucher aux jambes d'un coup de Pistolame et passant de justesse son arme avant que Cornell ne s'esquive, lui frappant sans gravité la jambe dans son repli et évitant le retour de bouclier d'un bond en arrière.
N'ayant pas encore gagné de surnom définitif, bien qu'une foulée de sobriquets amusants passait par l'esprit des spectateurs, Cornell leva son arme, tentant de riposter face à son adversaire usant d'armes et de tactiques surprenantes. Levant son bouclier de justesse pour bloquer le projectile, il sentit le choc vibrer contre son avant bras et son adversaire passa à quelques fulms de son épée.

Le caractère timoré et peu agressif de Cornell détonant pourtant avec une certaine maitrise de son affrontement lui valut quelques encouragements amusés de la part du public, rivalisant avec ceux lancé en grand renfort de mouvements de bras par les supporters de Nesuta.
Après avoir lancé son bouclier dans le sternum de la Rafale, Cornell maintint la pression avec une certaine frénésie déviant une autre attaque fulgurante de son opposant. Dans le même geste, il abattu plusieurs fois sa lame sur les bras et épaules de son adversaire jusqu'à que ce qu'il chute au sol sous les coups, sonné.

La réaction du vainqueur ne fut néanmoins pas celle que l'on attendait, celui ci se mettant à paniquer d'avoir potentiellement tué son adversaire alors que la Miqo'te médecin de la Compagnie s'occupait déjà du blessé. Jouant sur l'insécurité du gagnant, un "ASSASSIN !" moqueur fusa du public, ne mettant que plus mal à l'aise le jeune homme.


Les demi-finales étaient enfin là, l’identité du vainqueur se resserrait à présent autour de quatre combattants, quatre possibilités mais un seul vainqueur.
Akito l'Ombre Souriante revint se présenter sur le sol de l'arène, faisant face au Golem de Fer. Deux combattants redoutables et brutaux et aux techniques aussi maitrisées qu’efficace.

Le Raen fit un pas lourd en avant, plaçant tout le poids de son corps sur ce dernier et jaugeant son adversaire qui semblait attendre son initiative. Et ne se faisant pas prier, l'Ombre Souriante chargea de front, lâchant toute sa force dans un coup de pied d'estoc, s'étirant de tout son long.
Sur de lui, le Golem de Fer se prépara à contrer....Avec un peu trop d'assurance. Plus rapide et plus vif que prévu, Akito lui expédia un terrible coup de pied lesté qui le projeta en arrière sous l'impact, ne lui laissant pas la chance d'une parade ou d'une riposte.
Chargeant de toute sa masse et son armure, le Hyur leva son arme pour l'abattre de taille. Il fut cependant fauché en pleine course par le coup retourné du Raen, rapide et puissant à la fois, le déviant de sa trajectoire en lui laissant un impact douloureux dans les côtes. Son arme s'abattit dans l'herbe, désalignée de sa cible initiale par le choc.
Concentrant alors sa rage et sa colère, canalisé sur la douleur, la hache de Nathael se leva en oblique avec une puissance folle. Il heurta en plein vol le Raen qui tentait de l'achever d'un coup de pied sauté, le projetant comme une balle contre le dôme dans un geste alliant élégance, force et une amplitude maitrisée. L'Ombre Souriante rebondit sur la protection magique avant de rejoindre le sol et de se rattraper de justesse, grièvement secoué mais encore capable et souriant.

Le corps secoué et contusionné, Akito parvint à se projeter en avant plus rapidement que la hache du guerrier ne se relevait, lui expédiant un coup brutal du genou dans un rugissement violent qui fit basculer le Golem de Fer en arrière, chutant sur le dos. Nathael fut vaincu, demeurant sonné quelques instants malgré sa reprise époustouflante lors d'un coup qui resterait gravé dans les annales du Tournoi des Douzes.


Le retour du Panda Roux sur l'arène pour le dernier combat avant la grande finale, elle affronterait alors celui nouvellement surnommé "L'assassin", Cornell Keython, un titre gagné grâce à ses réactions timorées pendant le combat précédant.

Mais pas en reste lorsqu'il s'agit de se battre, Cornell chargea directement la jeune femme pour tenter de lui faire lâcher son bâton. S'enveloppant d'une rafale de vent, Ishaya ne parvint pourtant pas à repousser la charge, le tranchant émoussé de l'arme du hyur frappant le dos de la main sèchement et manquant de lui faire perdre son bâton dès l'ouverture.
Se rabaissant alors pour faucher les jambes du surnommée "Assassin", le Panda Roux joua malgré elle le jeu de son adversaire, il la saisit derrière le cou pour l'envoya rouler contre le sol brusquement, mais Ishaya parvint à se relever aisément après cette prise.

Fidèle à lui même, Cornell supplia la jeune femme de déclarer forfait pour ne pas la blesser davantage, ce qui fut dûment écarté par le Maitre de la Compagnie Fantôme, répondant que le forfait n’était en rien valide pour réveiller la combativité des Eorzéens.
Ishaya, elle aussi loin d'accepter cette proposition, ouvrit quelques boutons de sa tenue pour laisser entrevoir un décolleté plongeant visant à déstabiliser le jeune homme. Mais combattant face au soleil, à contrejour, Cornell ne fût pas atteint par la ruse. Il balaya d'un mouvement la lame de terre créée par son incantatrice, l’ébranlant d'un large coup de son bouclier au même titre que ses "arguments".
Les joues un peu rouges de la jeune femme après l'échec de sa ruse, elle tenta de se dégager de nouveau en incantant une sphère d'eau. Cornell s’apprêtant à l'esquiver quand son regard capta cette fois l'avantage troublant de la duelliste, marquant un temps d’arrêt il reçut alors le sort en plein visage, reculant de plus d'un pas et refroidi dans son audace.

Rouge à son tour, il tenta néanmoins de reprendre ses esprits alors qu'Ishaya s’élançait, filant suite à une bourrasque de vent en profitant de l'appel d'air, elle reçue l'épée lancée par Cornell en plein buste, lui rappelant avec amertume qu'être protégée vaut parfois mieux qu'être effeuillée. Le coup la fit chuter tête bêche dans l'arène, incapable de combattre davantage.


La finale du Tournoi de Rahlgr. Deux vainqueurs potentiels se dessinaient alors pour la fin de cette soirée : L'Ombre Souriante, Akito Kurasaki, Domien aux techniques brutales et impressionnantes de précision et au sourire dérangeant, ou Cornell Keython, jeune prodige au bouclier dont le manque d'assurance n'avait que d'égal l'ingéniosité de ses ruses.

Comme ses précédents combat, le jeune Raen n'hésita pas à commencer le premier coup, s’apprêtant à charger violemment alors que Cornell se mettait en garde, lame vers le bas et bouclier levé, présentant volontairement de multiples ouvertures.
Réussissant alors sa feinte, Cornell arrivera à attirer le terrible pied fumant de son adversaire dans un piège. S'esquivant de la trajectoire au dernier moment, il cala un coup du plat en riposte dans le flanc d'Akito, donnant le ton de cette finale.
Faisant un pas en avant pour prendre son adversaire de vitesse, le coup d'estoc préparé par Cornell n'aura pas été difficile à contrer, l'Ombre Souriante se ruant avec une stupéfiante vivacité pour flanquer son genou dans l'abdomen du jeune Hyur, la maille accusant une part du coup qui aurait pu être plus grave.

Désormais tout deux au contact, l'un cherchant une faille et l'autre une opportunité, le bouclier se leva au moment ou le genou trouvait ce qu'il cherchait. Cornell vint stopper de son bras armé avant qu'il ne l'atteigne, en profitant pour lui flanquer un coup douloureux du bord de sa rondache en plein bras.
Redoublant d'audace et de ruse, de pression et de coup brutaux, l'Ombre Souriante semblait puiser dans toute ses ressources pour acculer le jeune hyur qui malgré sa douceur apparente n'en démordait pas.

Finalement bouclier contre bottes renforcées, Cornell s'élança au ras du sol tandis qu'Akito décollait une nouvelle fois, frappant brutalement son bras armé d'un coup sec et net. L'épée vola dans l'arène tandis que l'Hyur trébucha dans son mouvement, et rejoint le sol dans un fracas de maille et de grognements. Il demeura quelques instants au sol, son chapeau ayant volé dans sa chute un peu plus loin.


Relevant son adversaire en lui tendant la main, son sourire toujours gravé sur ses lèvres, Akito s'était fait une place dans l'arène en montant jusqu'en finale et en remportant le titre de Champion de Rhalgr.
Il remporta une bourse de 100.000 gils et une soirée en son honneur au manoir Abyssal ou lui et les autres combattants seront les invités d'honneur.
Son titre sera remis en jeu à la prochaine lune, tous avaient déjà hâte de voir lequel de ces nouveaux participants s'étant ruée sur les inscriptions dès la fin du tournoi détrônerait l'Ombre Souriante.


_________________
avatar
Khorijin Dotharl

Messages : 693
Date d'inscription : 07/11/2015

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le Tournoi des Douze

Message par Khorijin Dotharl le Dim 28 Aoû - 20:25

Ashen Dunes



Cette robuste Roegadyn armé d'une gaffe et coiffée de longues tresses immaculées sera venue pour la première fois fouler le sol de l'arène. Déclarant un émouvant hommage à son amie défunte, Ashen Dunes aura courageusement et vaillamment combattu sous le regard des Douze pour honorer la mémoire de la combattante disparue.

Matsu Hiro


Champion de la précédente lune du tournoi de Byregot, Matsu Hiro aura tenté une approche et un style différent des précédents tournois auxquels il a participé. Hélas l'apparente fatigue du champion ne lui aura pas permis de défendre son titre face à son adversaire

Keen Eve


Nouvelle participante et récent professeur du Dojo Arachnne, Keen Eve aura fait preuve d'une brutalité certaine malgré son grand calme apparent mais aussi d'une maitrise assurée de ses mouvements durant son premier duel du Tournoi des Douze, honorant de ce fait le Dieu de la destruction.

Nesuta Kamui


Jeune domien et également nouveau participant dans l'arène de métal, Nesuta Kamui, armé de son Pistolame aura fait une démonstration de vitesse et d'habilité impressionnante lors de son combat, écopant ainsi du surnom de "La Rafale" pour la soirée en raison de ses performances.

Nathael Greystone


Équipé d'une armure grise et d'une large hache, Nathael Greystone également nouveau prétendant au titre de Champion aura offert deux combats impressionnant de force et de technique, prenant régulièrement le dessus sur ses adversaires dans des passes d'armes brutales et maitrisées qui auront marqué les spectateurs.

Ishaya Myrtel


Apportant à la fois une touche de douceur et d'espièglerie au tournoi, Ishaya Myrtel affectueusement surnommée le Panda Roux, aura surpris le public avec ses incantations élémentaires et sa troublante botte secrète, s'approchant de peu de remporter le titre de championne.

Cornell Keython



Jeune Hyur timoré et angoissé, son apparente insécurité dans sa posture et son parler n'aura néanmoins pas empêché Cornell Keython d’arriver jusqu’à la grande finale, rivalisant de ruses et de parades pour déstabiliser ses adversaires. Simplement armuré, équipé d'un bouclier et d'une longue lame, son élégant chapeau bleu et sa douceur auront apporté une note rafraichissante à ce tournoi.

Akito Kurakasi


Rapidement surnommé l'Ombre Souriante pour son sourire persistant et parfois presque dérangeant fixé sur ses lèvres, Akito Kurakasi aura largement fait honneur au dieu Rahlgr en terrassant ses adversaires. Bondissant et utilisant sa grande taille à son avantage, ses bottes renforcées se seront plusieurs fois abattues avec force et non sans grâce sur ses opposants, se forgeant une place bien méritée en finale et remportant la sixième édition du tournoi.

_________________
avatar
Khorijin Dotharl

Messages : 693
Date d'inscription : 07/11/2015

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

La Coupe d'Azeyma

Message par Khorijin Dotharl le Sam 24 Sep - 17:06

La Coupe d'Azeyma

La septième édition du tournoi des Douze en l'honneur d'Azeyma, déesse du Soleil et de la Justice.
La justice, une notion qui rassemble et soude la Compagnie Fantôme, et les ayant poussés à créer le Tournoi des Douze, afin d'éveiller les esprits au combat en espérant que leur combativité irait se confronter à l'Empire.
Les combattants et les spectateurs toujours aussi nombreux au fil des lunes venaient s'amasser autour de l'arène, saluant, discutant et se préparant au spectacle.

Fidèle à son poste, le Maitre de la Compagnie trônait à sa place habituelle, juge des combats à venir. Sa compagne et son bras droit se tenant toujours à ses cotés gardait précieusement entre ses mains la boite de bois sculptée contenant les noms des participants.
Le Docteur de la Compagnie semblait quand-à-elle affaiblie par un récent combat et Marisa Merlward, voisine et mercenaire d'une toute nouvelle compagnie libre, vint l'aider à canaliser son ether pour ériger les dômes de protection autour de l'arène et d'assurer la sécurité des spectateurs.


Le tout premier tirage au sort fut réalisé par Tahla Mewrilah, Miqo'te lunaire de son état et toute récente alliée de la Compagnie Fantôme. La Dotharl lui proposa de tirer les noms au hasard, en l'honneur des combats passés ensemble les derniers soleils.
Et ce fut le nom de Thorny Cooper, artisane de l'Eternal et Wilhelmina Dragonbane, fraîche et nouvelle recrue des nouveau voisin ; Coeurl et Mandragore. Un premier affrontement qui ne manqua pas d'amuser ou de surprendre le public, car une histoire d'amour semblait être tissée entre ces deux la.

S'encourageant avec une pointe de malaise dans la voix, les deux femmes vinrent ensuite se saluer dans l'arène, attendant le signal du Maitre pour débuter. Une fois le dôme en place sous les efforts de la Raen, Wilhelmina se rua vers sa compagne.
Aucune des deux ne semblaient résolue à se laisser faire malgré tout, la Hyurgoth envoya son poing se heurter avec force dans l'estomac de la Roegadyne après une passe ex-aequo. Mais malgré la difficulté d’anticiper les mouvements rapides de son adversaire, Thorny parvint à la repousser d'un large coup d'épaule, sans ménager sa compagne alors que cette dernière semblait prise d'un instant de doute.
Essayant de ne plus se laisser distraire, "Mina", surnommée Le Dragon Ardent pour sa première apparition, vint de nouveau interrompre l'attaque de la Roegadyne, ne la laissant pas aboutir sont mouvement en lui envoyant son pied dans son torse.
Furieuse, celle qu'on surnomma le Colosse des Mers pour sa taille et son agressivité arma un magistral coup en direction des jambes du Dragon Ardent. Cette dernière s'élança dans l'herbe mouillée par la pluie, glissant sous la hache et sentant le souffle de cette dernière lui frôler le visage avant que ses jambes ne viennent bousculer les appuis de Thorny.
Fauchée sur le coup, la Roedagyne heurta le dôme de sa tête, rebondissant en direction du sol, sonnée quelques instants par les enchainements qu'elle avait subis.


Le second tirage, toujours réalisé par Tahla, désigna cette fois encore deux amis l'un contre l'autre. Oyuun Kha, chef de la compagnie de Mercenaire Coeurl et Mandragore et W'rwhik Tia, l'un de leurs farouches combattants.

L'un armé d'un fusil à balles de cire et l'autre d'un espadon, le combat s'engagea rapidement après les salutations. Ajustant son tir, Oyuun dût faire face au bond de son adversaire et compagnon, le tir partant mais la balle de cire se perdant sur une surface dure de l'armure sans le gêner. Le Xaela se décala de justesse, écopant d'une coup de l'arme dans le bras au moment de son esquive, mais sans plus de mal.
Essayant de tenir le Miqo'te au contact, le Kha, surnommé le Caméléon en rapport avec les mœurs de sa tribu, abattit un coup de crosse de son fusil dans la mâchoire de W'rwhik, manquant néanmoins de puissance du fait de la relative proximité entre les deux combattants.
Alors que le surnom de W'rwhik était durement débattu dans le public, le farouche Miqo'te revint à la charge sur son supérieur. Agile, le Xaela se décala sur le coté pour préparer un tir vicieux à bout portant, son ventre rencontrera simultanément le coude armuré de son adversaire, lui coupant le souffle d'une frappe sèche tandis qu'il conservait son arme tenue d'une seule main.La visée secouée, le tir heurta le dôme en éclatant dans une gerbe de cire.

Aucun des deux ne laissaient la moindre chance à l'autre, les passes s'enchainaient et l'issue du combat était des plus difficile à entrevoir tant les deux combattants étaient féroces et déterminés.
Mais alors que le Xaela armait son fusil, il négligea pour son dernier coup l'attaque de son compagnon. Ce dernier lui expédia un coup de tête en plein menton alors même qu'il allait abattre son fusil sur lui, le prenant par surprise en usant pas de son épée et le repoussant avec force de quelques yalms en arrière. Le Kha chutera sur le dos, un peu de sang au coin des lèvres, tandis qu'il contempla des étoiles dansant devant son regard voilé, l'espace de quelques instants.

La Dotharl qualifia ce combat comme l'un des plus féroces et surprenant du Tournoi des Douze.



Le troisième tirage au sort fut tout aussi surprenant, puisqu'il s'agissait du moment ou le champion de la dernière lune allait remettre son titre en jeu. Akito Kusakari, l'Ombre Souriante et Champion du Tournoi de Rhalgr allait affronter un tout nouveau participant et membre de l'équipage de l'Eternal : D'ovahkin Tia.

Après s'être salués tous les deux, chacun se mit en position de combat, cet éternel et étrange sourire toujours fixé sur les lèvres du Raen.
Akito entamera alors son terrible coup, plaçant sa force et son poids entier dans un pied unique qui aurait certainement terrassé son adversaire si il avait maintenu une trajectoire intacte.Se baissant d’instinct, il évitera le choc en roulant sur le coté, calant un coup direct de son pied dans la joue de l'Ombre Souriante, manquant de peu un endroit plus sensible comme la tempe.
Étrange sourire de l'Ao'ra intensifia, semblant apprécier l'échange avec ce nouveau participant. Mais celui qu'on surnomma plus tard pendant le soirée L'Ourson Cogneur, ne se laissa pas impressionner, restant concentré sur son combat pour revenir à la charge.
Galvanisé par le combat, le Champion de Rhalgr tentera une botte audacieuse à laquelle D'ovakin se dérobera avec fluidité, rivalisant de rapidité, se propulsant en avant et calant un coup de pied dans l'abdomen de son adversaire. Akito corrigea néanmoins sa position en voyant sa technique échouer, reculant pour minimiser la force du coup subi.

Sûr de lui, fort de ses enchainements fructueux, le Miqo'te fortement encouragé dans le public, se jeta sur son adversaire une fois encore, feintant alors que ce dernier adoptait une étrange position pour le surprendre, elle ne le desservira pas et il subira les deux pieds joints de D'ovahkin en plein coté, tombant au sol et sur le flanc avant de rouler sur lui même, sonné.
Reprenant son large sourire et un rire en entendant le nom donné à son partenaire d'arène, il accepta la main tendue de l'Ourson Cogneur pour se relever et saluer le public, humblement.



Le dernier combat avant les demi-finales, décidément les dieux avaient bien choisit les affrontements de cette lune, puisque de nouveau, Ashen Dunes et Nathael Greystone allaient s'affronter l'un contre l'autre, comme la précédente lune. Peut être la Roegadyne aurait cette fois sa revanche sur le Golem de Fer.

Le Serpent des Flots se pencha alors dès l'affrontement lancé pour ramasser une poignée de boue sur le terrain humide de l'arène. Elle projeta son bras qui percutera la hache du Golem de Fer qui armait sa lourde hache dans un mouvement circulaire. La boue ira rejoindre l'épaule du guerrier sans atteindre son objectif tandis qu'elle écopait d'une contusion au bras.
Profitant de l'élan obtenu, Nathael enchaina, entamant un large coup accentué par son déplacement, la hache fendit l'air avant qu'elle ne dévie lorsqu'Ashen se saisit son casque. Perturbé et gêné dans son attaque, il terminera tête contre l'épaule de la Roegadyn, sans qu'elle parvienne à le mettre plus bas.
Alors qu'un grognement résonnait sous le heaume du Golem de Fer, enragé, son adversaire lui expédia un extrêmement et très controversé coup de genou sous sa cuirasse. Le temps sembla se figer avant qu'il ne glisse avec lenteur pour s’effondrer au sol dans un fracas de métal bruyant, ne bougeant plus pendant un bon moment.

Le public s'inquiéta sérieusement de son état suite à ce coup que certains qualifieront de malhonnête. Le Docteur et son assistante du soir, également compagne du Golem de Fer se précipitèrent pour le sortir de l'arène.
L'évacuant sur le coté, le Castrum fut ouvert exceptionnellement un peu plus tard pour y mener l'homme et le soigner.


Remis de leurs émotions suite à l'issue du dernier combat, le public attendait à présent avec impatience le premier combat des demi-finales.
Le Dragon Ardent affronterait le Coeurl Sauvage, surnom finalement choisit pour W'rwhik Tia.

A peine l'ordre de combattre fut donné, que "Mina" se précipita sur le Miqo'te, prenant de l'élan pour sauter et lui assener un coup de pied au visage. Mais la lame se heurta à sa jambe en plein vol, coupant net son saut et manquant de lui faire perdre l'équilibre, se rattrapant avec un minime contusion.
W'rwhick tenait son adversaire à distance de la grande lame qu'il manie avec grâce alors que "Mina" bondissait pour le frapper au visage. Abattant alors sa lame, elle évitera de justesse en écopant d'une nouvelle contusion sur le bras, resté en trajectoire une fraction de seconde de trop.
Enragée, la hyurgothe prit de nouveau un élan pour charger son coup de pied dévastateur. Mais la même idée vint au Miqo'te dans le moment, qui se fendra d'un coup de botte moins vivace mais pesé par le poids de son armure. Les deux s'entrechoquèrent sans qu'aucun ne soit réellement blessé.

Plongé dans la compétition, le Miqo'te lâchait des grognements sourd alors que la Mhigoise le dévisageait d'un regard noir, tout deux déterminés malgré la fraternité qui les rassemblait en dehors de l'arène.
le Coeurl Sauvage lâcha son épée une seconde de trop dans l'amorce d'un nouveau mouvement pour frapper du gantelet, pénalisé par sa lenteur imposé par son équipement, "Mina" se jeta dans la faille pour lui frapper successivement de ses deux pieds en plein torse, le faisant reculer nettement sous le choc.
Chaque coup porté au Dragon Ardent par le Coeur Sauvage semblait l'enrager un peu plus, devant lui même redoubler d'agressivité pour maintenir le rythme.

Au contact, le Miqo'te tenta de lui envoyer de nouveau son poing armuré, il passa à un cheveux de la tête de "Mina", au moment ou elle lui colla cette dernière en plein visage. La brutalité du choc le repoussa en arrière, titubant contre le dôme de protection. Il lui faudra du temps pour reprendre ses esprits, observant des lumières danser autour de lui pendant quelques secondes avant de s’effondrer, assis sur le sol, ne laissant néanmoins pas non plus la jeune femme sans quelques vertiges.



Dernier combat avant la grande finale, il ne restait plus qu'Ashen Dunes et D'ovakin pour se frayer une place aux cotés du Dragon Ardent.

Toujours aussi avide de vitesse, D'ovakin s'élança sur Ashen Dunes à la seconde ou le signal fut donné, la prenant de vitesse tandis qu'elle se préparait à placer son arme en protection. Le coup qu'il lui calera dans l'articulation la fera sursauter, touchant le nerf et lui lançant une décharge dans la jambe entière, sur le coté de ses protections.
Essayant de se ressaisir, elle attrapa les pans du manteau de son adversaire, hurlant puissamment tandis que D'ovahkin se défera de sa veste, se débarrassant de l'emprise qu'elle avait sur lui pour lui flanque un coup plus léger qui ne heurtera que son épaule, la secouant un peu plus.
La Roegadyne se saisira alors de toute la hauteur du Miqo'te pour le jeter au sol, ce dernier pourtant en profitera pour retourner son centre de gravité et lui flanquer un pied en plein visage, la prenant par surprise tandis qu'elle pensait avoir l'avantage. La grande dame apparaîtra surprise sous le coup, titubant maladroitement vers l'arrière alors qu'elle relâchait son emprise sur son adversaire qui rejoint le sol avec souplesses. Le Serpent des Flots tomba finalement assise contre le dôme, demeurant sonnée quelques instants.
Malgré tout, elle avait su prendre sa revanche sur le tournoi en allant jusqu'au demi-finales.


La grande demi finale du Tournoi d'Azeyma allait enfin être disputée. Les deux finalistes s'étaient désignés suite aux deux derniers combats : Le Dragon Ardent Wilhemina et L'Ourson Cogneur D'ovakin.
Deux combattants martiaux utilisant leurs poings et d'une combinaison certaine de vivacité et de brutalité pour emporter la victoire. Le combat serait dores et déjà très serré au vu de leurs performances durant la soirée.

Le Miqo'te ouvrit le bal en projetant son pied face à la Hyurgothe, mais il aura la désagréable vision de la voir anticiper sa feinte, se décalant sur le coté pour lui abattre sa jambe sur l'épaule. Moins ajusté qu'elle ne l'aurait voulu, elle ne fit qu'une mince contusion à son adversaire.
Enchainant rapidement, acrobatique, D'ovahkin prit appui sur la barrière pour un coup de pied retourné, qui sera anticipé par la jeune femme, elle se décala sur le coté pour caler son genou sur la trajectoire du ventre de l'Ourson Cogneur, le laissant se blesser par son propre poids.
Reprenant du poil de la bête et bien décidé à ne pas se laisser faire, D'ovakin tenta une ultime attaque qui n'arriva hélas pas au résultat voulu. Vive, la Mhigoise cala un coup de poing sur une articulation un peu dure, n'arrivant pas à l'objectif voulu, mais continuant néanmoins à l'enchainer sans pitié.

Le combat continua sur cette même lancée, le Miqo'te vif et déterminé enchainait les passes, jeux de jambes et coup de poings, sans réellement parvenir à déstabiliser la téméraire Hyurgothe.
Lançant alors toute sa force dans un dernier mouvement, D'ovakin, épuisé par les combats successifs et acculé par les enchainements répétés, se jeta le poing tendu en direction du visage de "Mina". Elle saisit l'opportunité, pour le cueillir au vol, le fracassant d'un coup direct dans le menton qui le fera terminer contre la barrière éthérée. Il resta au sol quelques instants, sonné.


Wilhelmina Dragonbane, rebaptisé l'Intouchée pour sa finale sans qu'aucun coup ne l'atteigne, remporta alors le Tournoi d'Azeyma. La toute première victoire féminine du Tournoi des Douze. Sauvage et téméraire, la Hyurgothe aura su se frayer un chemin jusqu’à la place de champion, emportant la somme de 100.000 gils ainsi qu'une soirée d'honneur en son nom le lendemain au Manoir Abyssal.


La Championne remettra son titre en jeu au tournoi prochain, espérant rencontrer beaucoup d'autres combattants déjà nombreux à être venu s'inscrire à la fin des festivités.



_________________
avatar
Khorijin Dotharl

Messages : 693
Date d'inscription : 07/11/2015

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Participant d'Azeyma

Message par Khorijin Dotharl le Dim 25 Sep - 16:27

Thorny Copper



Nouvelle participante du Tournoi des Douze, Thorny Copper aura fait ses premiers pas sur le sol de l'arène, armée d'une large hache qu'elle utilisa avec une brutalité certaine contre son premier adversaire qui fut sa compagne. Son tempérament explosif s'alliant à merveille avec son style de combat, la Roegadyne, surnommée le Colosse des Flots, sera bien décidée à prendre sa revanche à la prochaine lune.

Oyuun Kha


Leader de la Compagnie de Mercenaire Coeurl et Mandragore, Oyuun Kha aura du affronter l'un de ses compagnons pour sa première apparition dans l'arène. Armé d'un fusil à balle de cire, le surnommé "Caméléon" pour le tournoi aura fait usage de techniques rappelant sans nul doute à certains les affrontements entre Xaela.

Akito Kusakari


Champion de la Lune précédente du Tournoi de Rhalgr, l'Ombre Souriante ; Akito Kusakari aura remis son titre en jeu durant cette septième édition. Son sourire étrange toujours persistant, il aura offert un combat toujours aussi spectaculaire avec la maitrise de son art et ses coups de pieds brutaux.

Nathael Greystone



Revenu tenter sa chance au tournoi des Douze après s'être approché du titre de champion à la dernière lune, Nathael Greystone ; Le Golem de Fer aura de nouveau fait preuve d'une certaine sauvagerie dans ses attaques à la hache, engoncé dans une lourde armure sombre.

W'rwhik Tia



Mercenaire de la Compagnie Coeur et Mandragore et également nouveau participant du tournoi des Douze, W'rwhik Tia, aura fait honneur à son surnom : Le Coeurl Sauvage. Maniant une longue lame à deux mains, il aura fait preuve d'une farouche combativité pour tenter de vaincre ses adversaires.

Ashen Dunes



Revenue tenter sa chance pour cette édition, Ashen Dunes aura de nouveau équipé son étrange lance et revêtu sa tenue spéciale tournoi. Le Serpent des Flots aura cette fois pu monter un cran plus haut dans le classement des vainqueurs, usant de bottes secrètes bien-à-elle pour terrasser ses adversaires.

D'ovakin Tia



Jeune cuisinier de l'Eternal, D'ovakin Tia, largement encouragé par l'équipage et surnommé l'Ourson Cogneur, aura fait preuve d'une rapidité étonnante, déstabilisant tout ses adversaires jusqu’à la demi-finale ou il se sera hissé sans encombre.

Wilhelmina Dragonbane



Honorant la toute première championne féminine du Tournoie des Douze, Wilhelmina Dragonbane "L'Intouchée" ou "Le Dragon Ardent" sera grimpé jusqu'à la victoire à la force de ses poings. Sauvage guerrière, la jeune femme aura fait honneur à Azeyma la Gardienne qui avait de toute évidence choisi sa championne.

_________________
avatar
Khorijin Dotharl

Messages : 693
Date d'inscription : 07/11/2015

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

La Coupe de Nald'Thal

Message par Khorijin Dotharl le Dim 30 Oct - 0:12

La Coupe de Nald'Thal



Huitième édition du tournoi des Douze en l'honneur de Nald'Thal, dieu du commerce et de la mort, protecteur de la cité d'Ul'dah. Alors que les spectateurs et les participants se rassemblaient timidement autour de l'arène, certains se saluaient, s'encourageaient ou pariaient en vue des affrontements à venir.
Un petit groupe, fidèle au spectacle, avait même prit l'habitude de venir s'installer sur le toit de l'écurie à Chocobo voisine au Castrum, ayant une superbe vue d'ensemble sur le tournoi et profitant d'une relative tranquillité à être éloignés de la foule.

Le Maitre de la Compagnie attendait, immobile comme à son habitude, que les festivités se mettent en place. Khorijin cherchait déjà du regard les différents inscrits pendant qu'elle désignait Cyrcée comme main "innocente" pour les tirages au sort.
Néanmoins, avant que la première annonce ne soit faite, Jaghatai singala l'absence de leur Docteur, Chisame Yuhi, en raison des derniers combats intenses menés par le groupe et cette dernière ne pourrait s'occuper d'ériger le dôme protecteur. Il fût alors conseillé de reculer d'un ou deux yalms en arrière pour éviter les coups perdus.


La suite ne tarda alors pas à arriver, comme première mise en bouche le destin avait choisi de désigner la Championne du Tournoi d'Azeyma de la lune précédente : Wilhelmina Dragonbane dite "L'Intouchée" et Daeran Solscribe, un nouveau participant qui arriva au pas de course et déjà essoufflé dans la cour du Castrum, tout juste à l'heure.
Les mains liées dans le dos, un défi personnel à relever pour la guerrière, Whilhelmina semblait particulièrement concentrée sur l'affrontement à venir, jaugeant son adversaire qui ne semblait lui pas des plus à l'aise.

La Championne se précipita pour tenter de faucher son opposant, Daeran se jeta sur elle avec son bouclier avec plus ou moins de disgrâce. L'elezen au bouclier parvint néanmoins en manquant de chuter, à bloquer le pied de son adversaire, qui, déstabilisée par son handicap, tombera sur le flanc un instant avant de se redresser avec agilité.

L'air concentrée et le visage fermé, la Championne enchaîna directement, projetant avec force son pied, plaçant son poids et son équilibre dedans. Elle fut pourtant surprise par le mouvement extrêmement imprévisible du gladiateur lui faisant face qui pivota sur lui même d'un quart de tour pour feinter son attaque, envoyant son crâne heurter le sien et déviant le coup de pied destiné à rencontrer son genou. Perdant néanmoins l'équilibre, le maladroit Elezen chuta sur la Championne qui, vive comme un souffle de vent, se redressa d'un bond en forçant sur ses muscles.
Déterminée et concentrée, L'intouchée continua ses mouvements épurés de tout superflu, usant d'un coup de pied aérien en balancier avec son poids alors que l'Elezen en face d'elle semblait jouer avec une chance insolente depuis le début du combat malgré son manque d'entrainement visible.

C'est finalement un éclair de lumière aveuglante qui mit fin au combat pour la Championne d'Azeyma, lui faisant perdre tous ses repères et la gratifiant d'une lumière blanche et sans nuances en sus de sa vue, Daeran n’eut qu'à la pousser fortement pour lui faire définitivement perdre le match et remporter sa première victoire.


Le second tirage au sort de la soirée désigna une figure récurrente des Tournois : Callidia Ormesang, la Lionne de Gelmorra venue rende hommage à sa divinité malgré son état physique amoindri, affronterait Thorny Copper, le Colosse des Flots venu prendre sa revanche sur le dernier tournoi de la lune précédente.

Callidia avança d'un bond, déclenchant chez Thorny la réaction qu'elle préparait : Cette dernière flanqua un magistral coup circulaire pour dégager une opposante qui aura déjà glissé sous l'arme, aussi fluide que ses longues jambes le laissaient présager. Elle vint faucher les bottes pourtant solidement ancrées dans le sol de la Roegadyn, la faisant basculer bruyamment contre les grilles bordant l'arène en secouant l'ensemble de son équipement métallique.
Vive et brutale, la longiligne Elezen expédia un coup en se redressant en direction du colosse armuré. Son poing n'atteignit cependant pas cette dernière, son allonge stoppée tandis que le manche de la hache vint la heurter en plein visage, la repoussant en arrière avec force et fragilisant ses appuis.

Réarmant sa lourde hache, Thorny faucha l'elezen qui roulait en arrière dans la tentative de reprendre ses appuis, un coup sec qui emporta Callidia et l'envoya heurter le muret aux pieds du jury, demeurant sonnée quelques instants.


Troisième combat avant les demi-finales, un petit prodige de l'arène s'étant faufiler en finale au tournoi précédent : D'ovahkin L'Ourson Cogneur affronterait un nouveau participant : Valahad Evarel, surnommé plus tard : Le Destin fulgurant.

L'hyur Profitait de son allonge pour tenir le brutal miqo'te à distance, mais D'ovakin se faufila néanmoins avec vitesse pour projetter son pied en direction de Valahad qui semblait avoir anticipé l'attaque à l'avance. Se décalant, il modifia la trajectoire de sa lance pour intercepter le coup et bloquer le choc. Vif et rapide, l'Ousron cogneur enchaîna, jouant de son habituelle vitesse, une seconde attaque pour tenter de frapper sèchement en pleine mâchoire. Hélas pour lui, à la place il frappa une épaulière placée volontairement sur la trajectoire pour encaisser le choc. La hampe de la lance de Valahad vint douloureusement frapper le miqo'te en plein menton, l'envoyant rouler en arrière sur le sol de l'arène.
Le combat fut si rapidement disputé que la victoire fulgurante de Valahad lui fit remporter le surnom du Destin Fulgurant.


Dernier combat avant les demi-finales, il ne restait plus que deux adversaires n'ayant pas combattu, deux nouveaux participants de l'arène : Antegyss, officier de la compagnie libre Coeurl et Mandragore et Dakeras, Miqo'te quelque peu nerveux mais semblant relativement bien équipé pour le combat.

Antegyss joua également sur l'allonge de sa lance, enchaînant des attaques rapides d'estoc, frappant plusieurs fois en direction de son ennemi qui recula de quelques pas pour éviter de subir plus que quelques raclements contre son armure. Dakeras se décala alors sur le coté pour profiter d'une ouverture tandis que son adversaire Elezen avait son armure tendue devant lui, il abattit sa hache de haut en bas et Antegyss ne pu que se décaler vivement pour ne subir qu'un choc mineur au bras, l'engourdissant.
Jouant de sa grande taille et de son allonge, celui qui fut surnommé la Lance vicieuse, tentait de garder une certaine pression sur le Miqo'te, enchainant ses coups rapides et répétés de la pointe de l'arme, l'air sur de lui. Mais sa stratégie osée sera pourtant submergée par la proximité du guerrier qui ne lui laissa pas l'allonge suffisante pour manier son arme avec précision, ce dernier sentant sa gêne armera sa hache latéralement et frappera sèchement l'elezen de taille, l'envoyant au sol dans une frappe d'amplitude lestée du poids de la tête de son hachoir.


Premier combat des demi-finales, l'issue du combat offrirait au vainqueur une place pour le grand combat et le titre de Champion pendant une lune.
Daeran, surnommé le Pacifiste dont le style un peu trop timide ne semblait pas satisfaire le public, et Valahad le Destin Fulgurant s'affronteraient en premier.
Semblant un peu plus sûr de lui et bien décidé à se battre avec plus de mordant, Daeran fonça vers son adversaire, levant son épée au dessus de lui alors que Valahad profitait de son allonge pour faire hésiter l'épéiste d'une feinte, et brusquement glisser son arme derrière la jambe de l'elezen pour le faire chuter. Daeran se rattrapa de justesse. Acculant son adversaire en usant de sa lance, Daeran tenta de mettre son bouclier en protection devant lui, mais la lance ripa sur sa protection pour se heurter douloureusement à son ventre.

Le combat était serré, aucun des deux ne semblait vouloir lâcher du terrain et les coups et les feintes étaient le plus souvent minimisées par les réactions ou un blocage bien placé. Alors que Daeran semblait vouloir se rattraper de son premièr combat manquant d'agressivité, Valahad jouait d'une pression constante mêlée à une maitrise certaine de sa lance.

Ce fut finalement Valahad qui prit une nouvelle fois l'Elezen de vitesse alors qu'il voulait se s'élancer pour frapper. La lance heurta le crâne de Daeran sèchement, le sonnant quelques instants et lui faisant perdre sa place en finale.


Si le combat précédent avait désigné Valahad comme l'un des finalistes, il restait encore à départager Thorny, le Colosse des Flots et un nouveau prodige de l'arène : Dakeras la Tornade d'Acier.
Deux styles lourds et agressifs maniant la hache et ayant chacun son lot d'encouragement dans le public.

A l'instant ou le combat fut autorisé, la Roegadyn s’élança, massive, prenant appui sur son arme dont la pointe était plantée dans le sol. Elle passa au dessus de la hache de Dakeras qui frappait ses jambes d'une taille circulaire, projetant ses bottes épaisses dans son plastron en le repoussant aussi sèchement qu'un typhon emporte une embarcation. Dakeras rejoindra douloureusement les barrières de l'arène dans un fracas, une douleur aux côtes et dans le dos mais encore capable de se battre.
Alors que Thorny réarmait sa hache après une seconde touche brutale sur le Miqo'te, elle fut prise de vitesse par la riposte de Dakeras, écopant d'un coup puissant en plein plastron qui la fit reculer d'un pas.
Puis comme galvanisé par le combat, la hache de la Tornade d'Acier fila une nouvelle fois dans le plastron de la Roegadyn, lui arrachant un grognement alors qu'elle réarmait son arme dans un geste ample, prévoyant de balayer son ennemi d'un coup brutal en envoyant voler son arme directement sur lui.
Mais la hache fendit l'air, frôlant Dakeras sans parvenir à l'atteindre, profitant de l'ouverture pour fragiliser à nouveau les appuis du Colosse des Flots d'une série de coups vifs.

Désarmée, Thorny fut alors plus vulnérable, un ultime coup d'épaule brutal la heurta latéralement, l'envoyant basculer en arrière. La massive guerrière chuta alors de tout son poids, rejoignant le sol de l'arène, sonnée, dans un fracas de métal et de grognements.


La finale se disputerait alors entre Valahad Evarel, le Destin Fulgurant et Dakeras Foran, la Tornade d'Acier.

D'un coté un style très technique, jouant sur ses passes à la lance, des enchainements maitrisés et sûrs pour bloquer et anticiper les coups, d'un autre un style un peu moins maitrisé mais compensé par une brutalité et une sauvagerie apportant ses résultats.

Valahad entama le combat par une successions de coups rapides, essayant de prendre son adversaire de vitesse alors que le guerrier à la hache fonçait droit sur le lancier en tournant sur lui même comme son surnom le laissait à penser ; une tornade d'acier. Enragé, le miqo'te senti l'arme de son adversaire le toucher plusieurs fois mais sans être atteint, son armure le protégeant. Il fera un tour complet en frappant de son arme massivement, heurtant l'armure de Valahad qui absorbera une partie de l'impact qui aurait pu l'envoyer au tapis dès le début.
Puis traversant la garde de son adversaire, le Destin Fulgurant passa son pied derrière la jambe de Dakeras, le repoussant d'un coup sec sur le menton. Le miqo'te recula de deux ou trois pas avant de réussir a reprendre ses appuis.

Reprenant alors des touches précises pour handicaper Dakeras, Valahad se heurta à la résilience d'un guerrier qui chargea de plein fouet et en plein sur lui, piétinant presque la tête de sa lance, il amorça un coup puissant avant de bifurquer sa hache en oblique, prenant par surprise le lancier et lui frappant durement la jambe armurée.
Répliquant à la prochaine passe, Valahad expédia un coup extrêmement brutal du revers de sa lance, heurtant le visage du Miqo'te dans un coup sec qui ne manquera pas de lui faire saigner l'épiderme. Il fut dévié sur le coté sous le choc, et ce dernier manqua de chuter, titubant sur ses pieds avant que ses sens ne lui reviennent.

Le combat continua, les deux adversaires ne lâchant pas un brin de terrain à l'autre, redoublant de technique, d'agressivité et d'endurance pour se disputer le titre de Champion. L'issue du combat était difficile à voir tant il était féroce et acharné. Néanmoins, Valahad termina acculé sous les coups brutaux du Miqo'te, ne le laissant pas suffisamment manier sa longue arme, recevant un ultime coup de tête en plein front. Vacillant, l'huyr fut emporté au sol sous le poids de son armure, hébété quelques instants.


Dakeras Foran, la Tornade d'Acier remporte alors le Tournoi, champion de Nald'thal. Malgré un style manquant parfois de technique, son endurance, son agressivité et sa persévérance lui auront permis de remporter la victoire, une somme de 100.000 gils ainsi qu'une soirée d'honneur en son nom la soirée suivante au Manoir Abyss.
Le champion de Nal'thal reviendra mettre son titre en jeu à la prochaine lune alors que déjà, les inscriptions pour le prochain tournoi étaient complètes quelques minutes après l'annonce du vainqueur.
Certains viendront le défier, tenter leur chance ou encore prendre leur revanche.


_________________
avatar
Khorijin Dotharl

Messages : 693
Date d'inscription : 07/11/2015

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le Tournoi des Douze

Message par Khorijin Dotharl le Dim 30 Oct - 17:09

Wilhelmina Dragonbane



Championne du Tournoi d'Azeyma Wilhelmina Dragonbane, dite "L'intouchée", aura remis son titre en jeu dans un combat tout à fait particulier. Perdant hélas au premier tour, la jeune femme aura fait preuve d'un certain courage en entrant dans l'arène les mains liées dans le dos, s'imposant à elle-même une difficulté supplémentaire qui n'aura pas manqué de ravir les spectateurs, et de précipiter sa chute.

Callidia Ormesang



Membre de la Compagnie Fantôme, Callidia Ormesang "La Lionne de Gelmorra" avait déjà fait quelques apparitions sur le sol de l'arène, gratifiant les spectateurs d'un style rapide et fluide mais aussi brutal et impitoyable. Quelque peu affaiblie par les derniers combats de la Compagnie, Callidia aura néanmoins tenu à se battre au nom de son dieu, offrant toute l'énergie dont elle était capable pendant l'affrontement.

D'Ovakin Tia



Membre de l'équipage de l'Eternal, D'ovahkin Tia, surnommé "L'Ourson Cogneur" - un mélange de douceur et de brutalité qui semble lui convenir - aura retenté sa chance dans l'arène. Après s'être approché du titre de Champion a la précédente lune, il semblait bien décidé à ne pas laisser passer sa chance.

Antegyss Lokaer



Officier de la Compagnie libre de mercenaires : Coeurl et Mandragore, Antegyss Lokaer , "La lance vicieuse" sera venu fouler le sol de l'arène pour la première fois, offrant aux spectateurs une maîtrise certaine de son style. Maniant sa lance avec confiance, il aura harcelé son adversaire jusqu’à le repousser dans ses derniers retranchements.

Daeran Solscribe



Jeune elezen quelque peu timoré pour son premier affrontement dans l'arène, Daeran Solscribe "Le Pacifiste" aura quelque-peu déçu les spectateurs durant son premier combat, jugé trop couard et pas assez agressif. Reprenant un peu plus d'assurance lors de son second affrontement, le tournoi aura alors éveillé chez lui davantage de sa combativité, jouant sur des attaques plus directes et l'alternance de son épée et de son bouclier.

Thorny Copper



Venue prendre sa revanche sur le précédent tournoi Thorny Copper "Le Colosse des Flots", membre de l'équipage de l'Eternal,  aura de nouveau gratifié le public d'une démonstration de force surprenante. La massive et brutale Roegadyn au caractère aussi tranchant que le métal de sa hache se sera cette fois approchée un peu plus du titre de championne.


Valahad Evarel



Lui aussi membre de la Compagnie libre Coeurl et Mandragore, Valahad Evarel "Destin Fulgurant", arborant une lourde armure aura manié sa lance avec dextérité et non sans un certain sens du spectacle. Ses passes d'armes et ses feintes maitrisées auront ravi le public et donné du fil à retordre lors de ses affrontements, se battant avec détermination jusqu’à la finale.

Dakeras Foran



Participant pour la première fois au Tournoi des Douze, Dakeras Foran " La Tornade d'Acier " ne semblait pas faire partie des participants les plus à l'aise. Pourtant, malgré un manque de technique, sa sauvagerie et sa force auront surpassé ses adversaires, maniant sa lourde hache avec la rage d'un tigre des Steppes, arrachant férocement la victoire jusqu’à la finale.

_________________
avatar
Khorijin Dotharl

Messages : 693
Date d'inscription : 07/11/2015

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Coupe de Nophica

Message par Khorijin Dotharl le Dim 27 Nov - 20:39

La Coupe de Nophica


Neuvième édition du Tournoi des Douze sous le signe de Nophica, Déesse de la Terre et des Cultures, gardienne de Gridania.

Les participants et les spectateurs venaient comme souvent s'amasser les uns après les autres autour de l'arène de métal trônant au milieu du jardin du Castrum Juscticiae.
Fidèle à la tradition, Jaghatai, le Maitre de la Compagnie Fantôme, attendait l'heure exacte dans son immobilisme habituel alors que le Spectre d'Othard s'occupait de confirmer la présence de chaque futur combattant.
Le Docteur de la compagnie, en meilleure forme qu'au tournoi précédent, était cette fois en mesure d'ériger son dôme et de protéger la foule des coups perdus.
Parcourant l'assemblée armée de sa boite en bois sculptée, Khorijin repéra sa proie qui serait ce soir la main innocente pour les tirages de la soirée : Une lalafelle du nom d'Orora à la crinière tressée.




La petite, mais pas moins innocente main, piocha alors les deux premiers noms pour le combat d'ouverture : Nathael Greystone, le Golem de Fer et Ashen Dunes, le Serpent des Flots. Un duo qui n'en était pas à son premier duel dans le cadre du tournoi, les dieux semblant vouloir tester la vaillance de chacun une nouvelle fois.
L'autorisation de combattre annoncée, Nathael leva sa hache pour l'abattre avec puissance dans un mouvement brusque et vertical, maitrisé, profitant de la gravité pour en accentuer l'effet. Il dut néanmoins se faire à l'idée que l'attaque était trop prévisible, lorsque Ashen se décala d'un pas pour le frapper sèchement dans le flanc alors que son arme heurtait le sol en fin de course.
Ashen dunes leva ses bras une fraction de seconde trop tard pour répliquer de son arme alors que son armure était secouée par la hache de Nathael, le frappant du plat mais de tout son poids dans un geste circulaire. Le choc bien que majoritairement amoindri par l'armure, secoua la Roegadyn en lui faisant manquer sa riposte.
Profitant de son avantage pour prendre un peu d'élan le Hyur tourna sur lui même et se lança en avant vers le Serpent des Flots, celle-ci parvenant à éviter de justesse le plus dur du coup porté par le guerrier.
Aucun des deux ne semblait vouloir céder à l'autre, enchainant les attaques brutales et les parades pour contrer ces dernières, se battant férocement pour leur place. Hélas pour le Golem de Fer, son dernier swing - ne manquant pourtant pas de maîtrise - profita à Ashen Dunes ; à l'instant même ou il exposa son dos, le Serpent abattit puissamment sa barre métallique dans l'ouverture, envoyant le Golem de Fer au sol dans un râle et une douleur lancinante aux vertèbres.




Le second tirage au sort de la soirée désigna deux nouvelles combattantes du tournoi des Douze ; Toum Draega s'étant appropriée le surnom de : l’Écureuil Enflammé et Marisa Merlward surnommée plus tard la Stratège des Rafales.
Deux membres de la compagnie libre de mercenaires : Coeurl et Mandragore, qui ne manquaient pas de tenter de remporter le titre de champion en participant depuis quelques éditions.

S’élançant avec vitesse, la Roegadyn se jeta de toute sa grande taille pour se saisir de l'érudite alors qu'elle incantait un bouclier frontal de magie Nymienne pour se protéger. L’écureuil Enflammé traversa le bord de ce dernier en le fracassant sur son passage mais, ralentie par la résistance, elle ne parvint pas a se saisir de Marisa ou la faire chuter et se contenta de la bousculer dans sa trajectoire en laissant l'hyuroise en posture plus difficile.
Toum se propulsa alors dans un cri rageur et un moindre discernement sur son adversaire, n’atteignant pas l'hyuroise qui ripostait d'un souffle de vent rapide, maintenant la Roegadyn à distance et la forçant même à reculer sous la brève rafale. Loin de se décourager, la farouche Roegadyn revint tenter de heurter de son poing fermé la Hyuroise afin renverser le cours du combat. Hélas sa dernière tentative plus audacieuse et aérienne, visant à se saisir de la tête de l'érudite pour l’emplâtrer contre le dôme de protection, échoua quand l'érudite la repoussa en plein vol d'une bourrasque magique. Décollée de ses appuis et n'ayant aucune prise au sol pour contrer le souffle,  elle vola en arrière prise au piège par la magie et retombera durement sur le dos, offrant la victoire à la Stratège des Rafales.




Troisième et avant dernier combat avant les demi-finales, quelques futurs champions pouvaient déjà se profiler à l'issue de la soirée. Mais deux demi-finalistes restaient encore à se qualifier : Thorny Copper le Colosse des Flots et Antegyss Lokaer, rebaptisé le Gnathe Vicieux, un mélange de son précédent surnom et de l'armure qu'il arborait ce soir la.
Aussitôt le combat autorisé, Thorny s’élança, armée d'une épée et d'un bouclier avec lequel elle chargea l'Elezen. Rapide comme l'éclair, Antegyss se saisit de sa lance le moment ou Thorny baissait son bouclier pour l’atteindre en plein sternum, lui coupant la respiration un instant et l'obligeant à s'arrêter pour ne pas chuter en arrière, poussée par l'arme solidement maniée.
Essayant de profiter de son avantage pour enchainer une seconde attaque, Antegyss usa de son allonge, harcelant sa cible dans un rythme presque militaire, cherchant à l'acculer pas-après-pas alors que cette dernière armait son épée.
Le Colosse des Flots n'eut pas le loisir de mener a terme son mouvement, alors que le lancier lui frappait répétitivement les jambes. L'empêchant de poser ses pieds ou elle le souhaitait et de terminer son geste élégamment, elle fut emportée par son propre poids et tituba pour finir un genou au sol, en mauvaise posture au terme de sa tentative avortée.
La Roegadyn n'avait pas dit son dernier mot, bondissant à deux reprises pour abattre sa lame sur l'armure chitineuse de l'Elezen, enchaînant une série de mouvements et s'approchant bien trop près du lancier. Secoué par le précédent coup, Antegyss ne pu parer une arme plus courte et maniable que la sienne à cette portée, encaissant une série de tailles peu harmonieuses et maîtrisées, qui le frappèrent néanmoins avec une force proportionnelle à la carrure du bras les orchestrant. Il s'effondrera sous le chocs répétés, rejoignant le sol devant son adversaire victorieux.




Le dernier combat avant les demi-finales, le Champion du précédent tournoi : Dakeras dit "la Tornade d'Acier" affronterait Deimos Malaguld, l'Archer des Steppes d'Azim, lui aussi ancien Champion du tournoi des Douze lors de la première édition.
Tout deux de féroces adversaires, le public était à la fois surpris et curieux de voir le duel à venir.
Alors que le Miqo'te entamait le combat d'une lourde charge dont il avait le secret, Le Malaguld encocha sans attendre dans un geste fluide une étrange flèche sur son arc renforcé de métal, comportant une tête en forme de sphère métallique non létale. Libérant la corde de son arme, il propulsa un trait net vers le genou droit de son adversaire qui fonçait droit sur lui. Dakeras fit une cible facile pour l'archer, récoltant le douloureux trait dans la rotule entre deux couches d'armure. Entraîné dans son mouvement, le miqo'te posa son genou à terre, en mauvaise posture d'emblée face à son adversaire. Se relevant dans une frappe circulaire, Dakeras vit de près le trait contondant que le Raen avait rapidement préparé après sa dernière touche, filant d'oblique et heurtant le coté de sa tête, heureusement sans un choc frontal qui l'aurait sans doute sévèrement sonné.

Redoublant de sauvagerie comme pour ses précédents combats, Dakeras gagnait petit à petit du terrain sur l'archer pourtant relativement agile et audacieux, s'adaptant avec intelligence à un combat au corps à corps dans un espace restreint.
Finalement, une flèche tendue dans une main pour répondre à un autre coup qui l'avait pris par surprise, Deimos fit face à Dakeras en plein tourbillon. La hache bien plus lourde emportera le mouvement du Malaguld comme un fétu de paille, allant le faire rebondir contre le mur puis choir au sol durement, vaincu.




Les demi-finales pouvaient alors commencer, le dernier tirage au sort de la soirée désigna les deux Roegadyn encore en compétition : Thorny Copper et Ashen Dunes. Le Colosse des Flots contre le Serpent des Flots, un combat à venir qui serait probablement aussi brutal qu'un raz de marée.
Alors que Thorny s’élançait de toute sa vitesse en présentant son bouclier, Ashen abattit sa barre métallique directement dessus. La barre et le choc retint le bouclier et le bras tandis que Thorny s'écrasa douloureusement l'épaule contre son propre rempart défensif, récoltant d'un coup de barre en plein visage de surcroit. Le ton donné du premier échange n'était pas du tout en sa faveur tant la brutalité de l'impact fut surprenante.
Revenant à la charge, Thorny, enchaina des pas à gauche puis à droite pour feinter la prochaine riposte, se défilant au moment ou Ashen tentait de l'estomaquer du genou. Laissant la Roegadyn finir son geste dans le vide, Le Colosse des Flots donna un furieux coup d'estoc dans  la jointure de l'armure d'Ashen, lui arrachant une pointe de douleur malgré le caractère non létal et l'absence de perforation.
Mais si elle eu l'avantage lors des deux premières frappes, le Colosse fut surprise lorsque la brutalité d'Ashen Dunes s'éveilla de plus belle dans un enchainement surprenant.
Levant sa lame de bas en haut, Thorny sera percutée par Ashen et son arme. Soulevée du sol par le levier et son porteur, elle décollera et terminera écrasée contre le bouclier de protection par son adversaire, son armure et tout son poids. Le Colosse des Flots s'effondra ensuite, privée d'appuis, le long de la barrière.




La Stratège des Rafales affronterait la Tornade d'Acier pour la demi-finale. Deux styles presque opposés l'un à l'autre. La magie Nymienne mêlée à quelques bribes d'élémentalisme face à la force pure et sauvage du Champion pas encore détrôné.

La Stratège des Rafales dressa directement un de ses fameux boucliers frontaux avec vitesse et maitrise, cherchant à se protéger du premier coup à venir sur lequel Dakeras s’écrasa l'épaule en avant sans parvenir à le traverser ou l'enfoncer d'un seul fulm. Fracassé par son propre poids sur l'égide magique, il fut durement secoué sous le choc. La jeune femme en profita alors pour enchainer, ne laissant pas de répit à son opposant. Elle prépara une incantation de vent, cherchant à repousser voire à projeter le Miqo'te loin d'elle.  Mais alors qu'elle incantait, la Tornade d'Acier brisait le bouclier de plusieurs coups successifs, dont trois qui vinrent la toucher durement en la secouant brutalement, en mauvaise posture face à son adversaire enragé.
Restant sur sa stratégie d'harcèlement, la Tornade d'Acier réarma sa hache pour enchaîner d'autres coups, c'est alors que le livre de l'érudite s'ouvrit face a lui en lui projetant une magie neutre en plein visage. Il en perdit brièvement la vue, naviguant dans un brouillard obscur et hagard alors qu'une douloureuse brulure lui tiraillait le front. Par chance ou par instinct, Dakeras effectuera une frappe circulaire au moment ou Marisa prenait un peu de distance. Le sort de magie neutre fût intercepté par la tête de hache, soldant l'échange par un match nul.

Il n’était pas aisé de deviner l'issue du combat, les deux styles s'affrontant avec panache et maîtrise. Pourtant, au bout de plusieurs échanges qui commençaient à mettre dangereusement Marisa en difficulté face au guerrier malgré sa ruse et son efficacité pour utiliser sa magie contre lui, Dakeras entama une charge lancé comme un buffle et abattit trois coups successif sur Marisa au travers du sortilège qu'elle préparait, l'envoyant bouler contre le sol de l'arène.




Le Serpent des Flots arriverait - elle à détrôner le Champion de Nald'thal jusqu'ici victorieux ?
Quoi que le destin ait choisi pour eux, Dakeras ne comptait pas faire de cadeaux à Ashen, ne retenant pas ses coups pour cette grande finale et chargeant vers la Roegadyn arme au clair. S'essayant une esquive, Ashen dunes ne parvint toute fois pas à  l'atteindre  en riposte. Elle arrivera néanmoins à intercaler un bras entre l'arme du miqo'te et son flanc, encaissant le choc sur une plaque d'armure pour le minimiser tandis que ce dernier était presque au contact.Les deux combattants en armure lourde jouaient de leurs poids et de leur force pour se déstabiliser l'un et l'autre sans pour autant que l'un deux ne prenne clairement l'ascendant sur le combat, tournoyant comme un diable volant, Dakeras vint heurter de son arme celle d'Ashen, dressée en garde. L'échange ne fit que les replacer dans une position ex æquo, d’où la victoire semblait ne pas se profiler.
Chacun essayant alors d'agir le plus vite pour déstabiliser l'autre, Le Serpent des Flots fut plus rapide dans sa manœuvre, Ashen s'esquivant de l'estoc que Dakeras préparait, la hache ripant contre l'armure tandis qu'il lui flanquait un puissant coup dans le flanc.
Alors qu'elle tentait de faire chuter Dakeras dont le souffle était coupé et le regard dans le vague, sans sembler néanmoins vouloir lâcher, Ashen récoltera un poing en plein heaume qui la sonna brièvement, loin de l'arrêter néanmoins. Le miqo'te ne se fit pas renverser si facilement par sa prise enchainée qui suivit, conservant ses appuis, exténué.
Dans un dernier élan, alors que Dakeras frappait de taille dans ses jambes, Ashen expédia son pommeau en plein dans son visage en lui arrachant la surprise et en l'envoyant heurter le dôme de protection de son dos. Ce dernier resta sonné et glissa jusqu'au sol, assis contre le mur, finalement vaincu alors qu'il frôlait le double titre successif de Champion du Tournoi.




La sauvagerie et la brutalité de la Tornade d'Acier n'aura pas été en reste tout le long de la soirée, mais malgré tout, Ashen Dunes remporta la victoire sur ses adversaires et sur le Champion de Nald'Thal.
Arrachant le titre de Championne de Nophica jusqu'à la lune prochaine ou elle devra remettre son titre en jeu, le Serpent des Flots aura cru en elle et en sa victoire malgré ses précédentes défaites pour finalement remporter l'ultime combat de la soirée et devenir l'un des champions du Tournoi des Douze.



_________________
avatar
Khorijin Dotharl

Messages : 693
Date d'inscription : 07/11/2015

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le Tournoi des Douze

Message par Khorijin Dotharl le Dim 18 Déc - 20:18

Nathael Greystone



Un participant régulier du tournoi des Douze, Nathael Greystone offre à chaque participation une démonstration de force mêlant brutalité, sauvagerie et maitrise. Un combattant loyal qui donne toujours le meilleur de lui même et qui n'hésite pas à retenter sa chance après une toute première participation ou il frôla de peu le titre de champion.

Toum Draega



Nouvelle participante du tournoi des Douze, Toum Draega - ayant choisit le surnom de L'écureuil Enflammée - se sera jetée au combat avec fougue. Combattant pour les Coeurl et Mandragore, la Roegadyn aura affronté son adversaire à la force de ses poings, abattant des coups puissants sans plus d'armement.

Antegyss Lokaer



Officier de la Compagnie libre Coeurl et Mandragore, Antegyss Lokaer sera revenu tenter sa chance au tournoi des Douze, offrant de nouveau un combat d'une grande maîtrise, maniant son arme avec style et efficacité. Son armure de chitine ne passant par inaperçue lui aura valu le surnom du Gnathe Vicieux, alliant son style et son allure ce soir la.

Deimos Malaguld



Un adversaire récurrent des tournois, Deimos Malaguld, Spectre de la Compagnie Fantôme, sera revenu affronter les combattants de l'arène. Armé d'un arc destiné aux combats exigus, le barde adapte ses techniques et ses coups à un terrain peu aisé pour l'archerie, surprenant toujours le public.

Thorny Copper



Elle aussi une habituée du Tournoi des Douze, la Roegadyne turbulente et enjouée sera revenue disputer quelques matchs très musclés avec les autres participants. Cette fois armée d'une épée et d'un bouclier, elle aura adapté son nouveau style à ses combats, se frayant une place en demi-finale.

Marisa Merlward



Redoublant d'imagination et de ruse pour adapter sa magie aux combats d'arène, Marisa Merlward se sera démarquée du reste des combattants par son style unique et peu représenté durant les tournois. Ses boucliers de protection alliés à quelques sort d’élémentalisme lui auront valu le surnom de Stratège des Rafales.

Dakeras Foran



Champion de Nald'thal lors du tournoi précédent, Dakeras Foran dit "La Tornade d'Acier" aura frôlé de peu la double nomination en tant que Champion, son style brutal et sauvage toujours aussi efficace dans l'arène aura déstabilisé la plupart de ses opposants.

Ashen Dunes



Persévérant plusieurs fois comme participante du tournoi des Douze, Ashen Dunes se sera finalement fait une place jusqu'au titre de Championne lors de la neuvième édition du tournoi. Cette fois lourdement armurée et maniant une arme différente, sa force et son acharnement auront porté ses fruits jusqu’à l'ultime victoire.


_________________
avatar
Khorijin Dotharl

Messages : 693
Date d'inscription : 07/11/2015

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le Tournoi des Douze

Message par Khorijin Dotharl le Mar 20 Déc - 20:06

Marisa Merlward



Jeune hyuroise au minois aussi doux que celui des sirènes, Marisa Merlward sait imposer la manipulation de la magie pendant les tournois. Mettant à mal ses adversaires et les poussant dans leurs retranchements grâce à ses incantations, la Stratège des Rafales n'aura pas fini impressionner le public

D'ovakin Tia


Plus connu sous le titre de l'Ourson Cogneur, D'ovahkin Tia sera revenu courageusement tenter de remporter la victoire au tournoi des Douze, s'armant et combattant cette fois-ci bien différemment, lui valant la modification subtile de son surnom en "l'Ourson Magique" pour ses sortilèges maîtrisés et astucieux durant l'affrontement.

Kotuma Batuma



Étrange et mystérieux lalafell masqué, Kotuma Batuma apparut pour défendre l'honneur d'Ishaya Myrtell, absente du Tournoi. Visiblement une connaissance ou peut être un nouveau membre de l'équipage de l'Eternal, le lalafell aura rivalisé de vitesse et de ruse pour combattre ses opposants.

Nathael Greystone



Un habitué du tournoi des Douze, Nathael Greystone est connu pour ses démonstrations de force brutale et sauvage, avec sa lourde hache et engoncé dans une armure robuste qui lui valut le surnom du Golem de Fer. Althyk y voyait sûrement là son champion, posant son regard sur lui lors de cette soirée en son honneur, puisqu'il remporta une victoire bien mérité.

_________________
avatar
Khorijin Dotharl

Messages : 693
Date d'inscription : 07/11/2015

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le Tournoi des Douze

Message par Khorijin Dotharl le Dim 29 Jan - 17:19

La Coupe d'Halone


Onzième édition du tournoi des Douze, les combattants s'affronteraient sous l'oeil implacable d'Halone, déesse de la guerre et du froid mordant. Certains avaient revêtu une armure Ishgardaise pour l'occasion, espérant que la férocité de la Déesse les accompagne.
Trois lancier étaient déjà visible parmi les combattants, espérant rendre honneur à la Déesse en maniant son arme de prédilection.

Tandis que Jaghatai attendait toujours aussi immobile, Khorijin préparait les noms des participants afin qu'ils soient tirés au sort.
Chisame ne pouvant être présente ce soir la encore, c'est au plus grand désarroi de la majorité des spectateurs que le Chevalier noir annonça qu'il s'occuperait lui même de délimiter la zone de combat à l'aide de sa magie sinistre.

Khorijin se mit alors à la recherche d'une main innocente pour la soirée, désignant une autre Xaela dans la foule avec laquelle elle échangea quelques regards provocateurs, un jeu étrange entre les deux Ao'ra qui continua tout au long de la soirée.


Le premier tirage au sort désigna d'office Astrelle, une Elezenne équipée d'une lance de la Compagnie libre Coeurl et Mandragore et D'Ovahkin Tia, un habitué des tournois, manipulant la magie avec adresse lors des duels.

Vive comme l'éclair, la lancière elezenne plongea d'entrée sur D'Ovahkin, frappant de toutes ses forces dans une percée que le bouclier magique préparé en hâte par le miqo'te parvint à dévier de sa cible, expédiant la pointe de l'arme sur le côté en lui laissant l'opportunité de contre attaquer. D'un geste expert, D'Ovahkin propulsa une sphère de magie neutre en plein torse de son adversaire qui recula d'un pas sous le choc, décontenancé par sa frappe pourtant exécutée avec soin.
Mais après une seconde touche sur l'Elezenne, le Miqo'te fut cette fois moins rapide à incanter, et fut pris de surprise par son adversaire désarmé qui troquait la lance pour ses poings. Rompant la distance, Astrelle le frappa successivement d'une droite sèche et puissante l'envoyant reculer contre la barrière impie, puis tenta de le frapper d'un coup de genou sévère qui manqua d'allonge pour porter ses fruits. Le miqo'te fut néanmoins sonné autant sous la surprise que par la violence du coup.

Sure d'elle et agacée par son adversaire, Astrelle au coeur empoisonné par l'or continua de défouler sa rage à main nu sur le Miqo'te qui lui s'en tenait à ses incantations.
L'elezenne attrapa D'ovahkin par le col pour en finir avec lui, tandis qu'il relâchait un miasme sombre autour de lui dans lequel Astrelle plongea tête baissée. Suffoquant, elle ne put reprendre ses esprits qu'au sol après avoir chuté mollement dans un fracas d'armure, affaiblie par la magie sinueuse de l'érudit.


Le second tirage au sort désigné Mhasoeya et Nopoyo, deux nouveaux combattants du tournoi des Douze. Leur différence de taille notable surprenait déjà les spectateurs, commençant à lancer des paris ou de simples regards étonnés lorsque le lalafel se présenta face à l'immense Roegadyne.

Alors que l'imagination débordante du jeune homme le transportait face a un combat des plus épique, la géante à l'armure ornementée donna un petit coup de hache sans grande conviction vers son adversaire, semblant avoir peur de le blesser.
Elle fut alors surprise par l'agilité et la vitesse du lalafel, qui sauta au dessus d'elle pour la frapper d'un poing vindicatif en pleine tête. Le coup sonna la géante au travers de son cuir chevelu, lui donnant l'intime sensation qu'une approche délicate n'était pas la meilleure des stratégies.
Se reprenant, Mhasoeya tenta cette fois un coup plus offensif, sûrement réveillée par la vivacité de son petit adversaire qui s'élançait de nouveau.

Pris dans son élan, Nopoyo perdit le contrôle de ses déplacements durant sa retombée, La géante armera alors un large swing qui le toucha a la jambe en plein vol, le faisant basculer et retomber sur son flanc, amortissant sa chute de son avant bras et légèrement secoué.
Le lalafel continua de courir autour de la grande guerrière, semblant peu à l'aise sur le sol de l'arène pour une raison qui échappait au public. Néanmoins, fermant les yeux quelques instants elle releva sa hache avec plus de volonté que les derniers échanges, tentant de faucher le lalafel de la hampe de son arme.
Mais bondissant entre ses jambes pour en esquiver l'impact, il reprit appui une fois le dos à dos avec la géante et se projeta de près de deux yalms dans les airs en exerçant une torsion de son corps, frappant d'un coup retourné le cou de cette dernière. Fort des nombreux coups reçus à la tête et au cou, Mhasoeya senti ce dernier se raidir douloureusement alors qu'elle basculait en avant pour rejoindre le sol de l'arène.


Troisième tirage au sort et avant dernier combat avant les demi-finales : Valahad Evarel, la Douzième lance affronterait le Champion d'Althyk de la lune précédente : Nathael Greystone le Golem de Fer.

Tout en finesse et en stratégie, Valahad expédia la tête de sa lance complexe pour intercepter la lourde hache dont l'élan et le poids surpassa de loin ce qu'il avait anticipé. L'arme fila malgré ses efforts, le plaçant en mauvaise posture et s'abattant lourdement sur son épaule en le secouant sous le choc, marquant ce premier échange sous un signe brutal et non dans la finesse.
Tandis que le golem de fer tentait de rompre la distance qu'avait ensuite mis le lancier entre eux pour le frapper, Valahad exécuta un enchaînement précis et maîtrisé, frappant dans un premier temps le menton de son adversaire, il le repoussa ensuite d'un coup violent en plein torse avant de profiter du poids de ce dernier pour glisser habilement la tête de son arme derrière sa jambe. Emporté par son élan forcé, Nathael tomba avec fracas sur le dos, secoué par sa chute il se releva néanmoins rapidement.

Reprenant une posture de harcèlement, le lancier cherchait à fragiliser Nathael dans ses appuis et handicaper ses mouvements, Le Golem de Fer qui se redressait, frappa d'un terrible coup latéral au travers de son adversaire tandis que la lance ripait contre son armure. La hache vint faucher les jambes du lancier comme un pantin, le faisant chuter avec violence contre le sol et la barrière impie placée en bordure de l'arène.


Dernier combat avant les demi-finales : Marisa Merlward la Stratège des Rafales affronterait Antegyss Vercimes. Ayant déjà tout deux fait preuve de leurs talents dans l'arène, l'affrontement s'annonçait dores et déjà des plus intéressants.

L'érudite ouvrit le bal d'une incantation précise et minutée, plaçant devant elle un bouclier qui servi à absorber le choc d'un futur assaut. Le bouclier rond et maniable manié par Vercimes pour l'occasion du tournoi d'Halone se heurta à la magie, stoppant son bond net et l’empêchant de manier la lance avec l'amplitude qu'il aurait souhaité. L'érudite le repoussa en arrière de quelques pas, l'exposant brièvement à la magie malveillante qui nimbe les bords de l’arène.
Alors que Marisa se préparait à propulser un drain d'énergie pour enchaîner, elle fut prise de court par la lance de l'elezen, filant droit et brisant sa concentration en percutant son grimoire. L'instant d'après, le hoplon du lancier vint la bousculer sans ménagement, la repoussant dangereusement proche du dôme de magie obscure.

Jouant de ses sortilèges brillamment exécutés pour tenir en respect le lancier pas moins talentueux, Marisa fut finalement prise dans la surprise et la panique, Antegyss frappa son livre d'incantation du hoplon avant qu'elle n'ait pu terminer son pentacle. Simultanément, la lance qu'il maniait fermement vint lui frapper le flanc dégarni avec force, bien que non létale, l'arme y laissera une contusion douloureuse en la projetant sur le coté, la faisant perdre ses appuis et son équilibre et rejoindre le sol de l'arène.


Sans transition, Vercimes dut enchaîner un nouveau duel pour les demi-finales. Réarmant son hoplon et sa lance, il fit face au Champion d'Althyk : Nathael Greystone.

Chargeant comme un taureau, Nathael expédia un manche de sa hache un brin trop lentement pour la vivacité du lancier. Ce dernier vint l'accompagner sans sa charge en reculant d'un pas, puis il pivota pour inciter Nathael dans son déplacement et lui donner un coup sec de la lance dans le dos, l'envoyant finir sa course à quelques pas de la sinistre barrière.

Alors qu'Antegyss tentait de rompre la distance, le pas de recul de Nathael le prit de surprise alors qu'il pivotait pour le frapper durement d'un coup de sa lourde hache, le prenant par surprise et l'obligeant à reculer tandis qu'il comptait frapper.
Acculé par le coup, Antegyss était en mauvaise posture face a son adversaire, tentant d'opter pour la protection, il fit face à une série de coups verticaux d'une puissance notable. Si le premier coup ne fit que secouer les appuis du lancier et l'obligea à se focaliser sur le maintien de son hoplon, le second lui rabattit littéralement l'arme et le bras en forçant ses muscles, exposant alors le haut de son corps à un troisième coup tout aussi dévastateur qui l’attrapera sur son casque, le sonnant aussi dur qu'un éboulement et l'envoyant rejoindre le sol dans le même geste, inconscient.


Dernier combat avant la grande finale, il ne restait plus qu'a désigner quel serait celui qui affronterait le Champion d'Althyk : Nopoyo dit le Chevalier OIgnon ou d'Ovakin l'Ourson magique, surnom donné par son propre équipage.

Protégé par une barrière magique, D'ovahkin évita avec soin le coup plongé du lalafel qui fut bloqué par une force immatérielle. En retour, ce dernier récolta une sphère d'énergie neutre qui le frappera avec un pincement minime, loin de l'avoir touchée de plein fouet.
Prenant de l'élan et de la vitesse, le minuscule lalafel pourtant rempli de surprise effectuera une vrille au moment ou l'érudit allait baigner l'air ambiant d'une magie insidieuse. Retombant avec une force surprenante, le sol de l'arène fut parcouru brièvement d'une onde qui secoua les appuis du miqo'te, le faisant tituber et heurter le dôme entourant l'arène de son dos.

Nopoyo continua, se projetant en avant, tête la première, sous le regard médusé de D'ovahkin qui s'écarta d'un pas vif sur le coté, laissant le lalafel rejoindre à son tour l'aura douloureuse tout en lui plaçant savamment une sphère noire aux contours luisants dans le dos après s'être dérobé.

Prenant son courage à deux mains, Nopoyo traversa l'extra ruine projetée ensuite par D'ovahkin poing en avant. Il s'en protégea de justesse, projetant son poing dans le front de l'érudit qui verra sa tête basculer en arrière avant que son corps ne le suive. Sonné, il vit quelques étoiles danser avant de reprendre lentement ses sens, une marque rouge sur le front pour quelques heures.


La grande finale était enfin arrivée. Le Champion d'Althyk n'avait pas été encore détrôné et un nouveau petit prodige de l'arène semblait terrasser ses opposants les uns après les autres malgré sa petite taille.

Ajustant une frappe du plat pour tenter d'éjecter son adversaire, Nathael eut la surprise désagréable de la voir heurter le poing du lalafel et s'opposer à une résistance plus que manifeste. Nopoyo y créa une ouverture suffisante pour enchaîner le guerrier d'un second coup lui laissant une douleur lancinante dans la jambe, au niveau de la cuisse.
La hache du Golem de Fer rata plusieurs fois sa cible, le petit Chevalier Oignon se faufilant avec beaucoup trop de rapidité pour lui. Mais ce dernier ne parvint pas non plus à toucher véritablement la cuirasse du guerrier, échangeant plusieurs passes nulles les unes après les autres.
Plongeant de manière prévisible, Nopoyo se heurta finalement a une frappe de taille des plus efficaces qui le dévia de sa trajectoire comme on écarte un Païssa d'une route marchande.

Nathael frappa ensuite d'un moulinet peu précis, la vision et l'équilibre difficile, il abattit sa hache dans le sol en ratant de peu son adversaire qui l'esquiva d'un bond, passant au dessus du guerrier sans pouvoir retomber sur ce dernier pour le frapper à nouveau, aucun d'eux ne parvenant à atteindre l'autre une fois encore.
Le regard embué, le Golem de fer lança un poing fébrile et maladroit en direction de Nopoyo. Ce dernier se glissa comme une vipère dans sa défense, frappant son plastron et repoussant le guerrier sonné et épuisé en arrière. Il n'offrit qu'une résistance limitée, chutant de tout son poids pour rejoindre enfin le sol, éreinté et épuisé.


Nopoyo Topoyo remporte le Tournoi d'Halone, détrônant le Golem de Fer qui aura fait un aussi beau parcours que son adversaire. Il remporte le somme de 100.000 gils et le titre de Champion d'Halone qu'il devra remettre en jeu au tournoi suivant.



_________________
avatar
Khorijin Dotharl

Messages : 693
Date d'inscription : 07/11/2015

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le Tournoi des Douze

Message par Jaghatai Dotharl le Lun 30 Jan - 23:39

Astrelle Soilanteaux


Lancière Elezen "au cœur empoisonné par l'or", se sera présentée pour la première fois au tournoi des Douze sous le signe d'Halone, la conquérante. Fort d'un caractère emporté, elle aura fini par jeter sa propre lance pour rouer de coups son adversaire aux poings.

Mhasoeya Byrtzirnwyn


"la hache furieuse" au teint de peau rappelant les lagons noscéens, aura elle aussi fait ses premiers pas dans l'arène sous le regard de ses anciens officiers de compagnie libre. Stressée, elle aura donné son maximum dans la compétition malgré la pression palpable qui pesait sur ses épaules.

Valahad Evarel


"La douzième lance" aura fait preuve pour sa deuxième participation au tournoi des douze d'un style toujours aussi flamboyant et technique, ravissant le public d'une assurance et une prise en main de son arme favorite qui s'alignait elle aussi avec le dieu bénissant cette édition du tournoi.

Marisa Merlward


"La stratège des rafales", se sera représentée une nouvelle fois au tournoi des douze pour le plus grand plaisir des spectateurs. Usant d'un mélange savant de boucliers et de rafales de vent pour maintenir ses adversaires à distance, la tacticienne aura su démontrer son style unique dans la compétition.

Antegyss Vercîmes


"La lance Vicieuse" partage avec son homologue des mercenaires de Coeurl&Mandragore cet aspect technique et stratégique dans l'utilisation de la lance. Perpétrant un style de harcèlement et de contrôle de son adversaire, il se sera équipé cette fois d'un hoplon et d'une lance plus courte pour troquer l'allonge contre la vivacité et un caractère plus défensif.

D'ovahkin Tia


"L'ourson Magique", un habitué du tournoi et membre de l'équipage de l'éternal, aura depuis quelques éditions troqué ses poings pour un style plus tactique et une maîtrise de la magie arcanique défensive. Usant de miasmes et de ruines, le miqo'te aura su rappeler à tous que la magie n'est pas en reste lorsqu'il s'agit de duels, et qu'un espace restreint peut aussi bien être maîtrisé par des sortilèges au bénéfice du jeteur de sorts.

Nathael Greystone


Le Golem de fer, venu remettre son titre en jeu obtenu la lune précédente, se sera à nouveau hissé à grand renforts de frappes dévastatrices de sa spécialité. La lenteur de sa hache n'aura d'égal que la force qui s'en dégage et aura fait des ravages parmi les participants du tournoi, ne le plaçant qu'à une victoire d'être sacré champion une seconde fois d'affilée.

Nopoyo Topoyo


Nopoyo Topoyo, "Le chevalier oignon" surnommé ainsi en raison de ses tirades chevaleresques et de sa coiffure bulbaire, aura été l'une des surprises de ce tournoi. Tant par son attitude et le jeu d'acteur qu'il semblait employer pour se motiver, que par la force insoupçonnée de ses coups. A l'inverse de sa taille et la petitesse de ses poings, le Lalafel aura démontré qu'armure et taille ne font pas tout dans un affrontement, et que le plus insoupçonnable des adversaires peut tout aussi bien triompher s'il adopte une stratégie adaptée à ses adversaires. Le sourire béat du nouveau champion ne fera aucun doute quand à sa satisfaction d'avoir vaincu et renversé les idées reçues sur les lalafels.

_________________
avatar
Jaghatai Dotharl
Admin

Messages : 636
Date d'inscription : 20/10/2015

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le Tournoi des Douze

Message par Jaghatai Dotharl le Lun 27 Fév - 0:27

La Coupe de Menphina

Sous le signe de l'astre lunaire mais aussi également incongru de l'amour, la douzième édition du tournoi - et dernière de ce cycle - se déroulait traditionnellement dans l'arène de la Compagnie Fantôme en cette fin de la première lune ombrale.
On notait pour l'occasion une recrudescence de participants miqo'te lunaires, souhaitant sans aucun doute s'illustrer sous le signe de leur déesse tutélaire.

Comme coutume, le sombre juge trônait déjà bien avant l'ouverture de la compétition, tandis que la dotharl plus menue vérifiait les inscriptions et la bonne présence des participants. Le docteur Yuhi était lui aussi présent, laissant l'assemblée et les participants être soulagés d'une barrière inoffensive contrairement à la précédente édition du tournoi.

Alors que la compagne du Champion d'Althyk était réquisitionnée pour tirer au sort les participants, l'ensemble des spectateurs entrait progressivement sur le terrain aménagé pour la compétition.


Tirés au sort sans équivoque, ce fût la Xaela de la compagnie Coeurl et Mandragore, Narantsetseg du clan Hotgo, qui allait affronter en premier lieu le barde de l'appel des chasseurs, Yehn'sae Lambatal, venu sans doute honorer la lune dédiée à Menphina.

Alors que ce dernier cachait un ustensile dans l'un de ses sacs depuis son arrivée sur le terrain du tournoi, il en extirpa une arbalète présentant plusieurs cordes permettant la composition de musique tout en tirant de redoutables carreaux. La Hotgo quand-a-elle combattait avec de courtes lames fournies par la Compagnie Fantôme, ainsi qu'un renfort d'ustensiles et pochettes accrochées à sa tenue de combat.

D'un geste assuré, Yehn'sae entama le combat par une flèche d'éther née de quelques notes vibrantes avant d'aligner la frêle barbare au couvre chef de peau et s'apprêter à décocher un trait. Vive de part son poids plume, Narantsetseg prit de vitesse le barde en lançant à son visage le contenu d'une de ses précieuses bourses de cuir, le poivre qu'elle contenait lui brûlant les yeux et le nez tandis qu'il se décalait dans un réflexe défensif, son carreau ratant largement sa cible après la diversion subie, et récoltant d'une taille dans le poignet qui n'aurait pas manqué de le mutiler si l'arme n'était pas émoussée.
Reprenant de la distance et son calme après avoir subi les conséquences de cette diversion, Yehn'sae matérialisera trois notes sur son arme-instrument. Ces dernières seront projetées d'une traite sur son adversaire désormais à portée de tir optimale, touchant l'épaule de la barbare à l'en faire lâcher son épée.

Alors que la Hotgo repassait à l'attaque d'une main moins assurée, Yehn'sae profita de la distance pour caler plusieurs tirs successifs dans l'épaule déjà touchée, la déstabilisant fortement. Elle titubera quelques pas avant de tomber à genoux puis tête la première sur le sol, ne relevant son masque animal que quelques longues secondes après l'annonce de sa défaite.


Le second tirage au sort venait de désigner Loki Vanheim, récente recrue de la Compagnie fantôme et connu dans tout brumée pour ses talents d'artisan qui combattrait à l'aide de magie nymienne de soutien, à Nopoyo Topoyo, le champion d'Halone et vainqueur du précédent tournoi, dont les poings minuscules ne manquaient pas de panache et dont la coiffure et les tirades avaient inspirées son surnom de « Chevalier Oignon ».

Se stimulant à nouveau à l'aide de tirades théâtrales, le Lalafel se propulsa tête la première sur son adversaire pour tenter de le frapper comme un bélier après d'être aidé d'un élan et s'être élancé d'un bond pieds joints. Le hyurgoth ne manqua pas de répondant, érigeant une barrière à l'aide d'un fin tressage d'éther alors même que son adversaire fondait sur lui, il opposa à la tête du lalafel une muraille intangible qui ne manqua pas de le secouer en brisant toute son inertie et son élan, le laissant rejoindre le sol partiellement sonné.
Rebondissant et reculant de bonds rapides, Nopoyo opta cette fois pour une autre approche, frappant le sol après un léger envol, il propagea une onde secouant le sol de l'arène jusqu'à atteindre Loki. Ce dernier qui alignait alors un sort spécifique en traçant un pentacle entre ses mains réunis en viseur, fut déstabilisé durant son incantation et se heurta au dôme de protection tandis que l'éther mobilisé pour son sortilège raté se déchargeait de manière chaotique.

Alors que le lalafel reprenait ses assauts furieux ponctués d'élans dramatiques, Loki le pièga dans une zone ralentissante dont il s'extirpa non sans mal. Il fût alors fauché en plein saut d'une décharge de magie élémentaire, n'ayant ni appuis ni support pour s'opposer à une rafale de vent qui l'envoya bouler plus loin dans l'arène. Le chevalier oignon rouvrit ses yeux après quelques instants, observant un ciel flou tandis que l'annonce de la victoire de son adversaire était faite, et le titre de Champion du tournoi perdu.


Le tirage suivant sélectionna un ancien champion du tournoi, Dakeras Foran « la tornade d'acier » et sa hache d'entraînement qui affronterait en tant que membre du bureau Arachne, un nouveau participant au tournoi, Kin'a Rahz, un miqote lunaire armé de ses seuls poings qui venait sans le moindre doute honorer les bienfaits de menphina.

Semblant en méditation ou à l'écoute de ses sens, Kin'a se rua brusquement sur son adversaire dans la surprise générale alors que Dakeras frappait en oblique, lâchant sa hache au dernier moment d'une main pour expédier son poing au visage de son adversaire. Le jeune miqo'te débordant de vivacité se décala pour éviter l'attaque plus lente de son adversaire, prenant appui contre le dôme de protection, il se propulsa pour caler un coup de pied retourné en direction du visage de Dakeras. Ce dernier ne fût épargné d'un coup terrible que par le réflexe d'enfoncer sa tête entre ses épaules, laissant l'épaulière absorber le gros du choc alors que le pied terminait sa course contre son crâne.
Galvanisé, Kin'a opta pour une pression continue, focalisant ses coups sans se soucier de la défense. Tentant de faucher son adversaire d'un habile coup de pied, il descendit sur ses appuis et plaça malgré lui sa tête dans la trajectoire d'un coup de taille au flanc que lui réservait Dakeras. La tête de hache lui heurta le visage en le secouant durement tandis qu'il se maudissait lui même de cette erreur stratégique.

Davantage porté sur la défensive et l'analyse de son adversaire, suite au contrecoup reçu, Kin'a fût surpris par la charge enragée de Dakeras qui l'emporta sur sa trajectoire et l'écrasa de tout son élan contre le dôme. Alors que le guerrier se retirait, le jeune lunaire rejoint mollement le sol en regardant les étoiles danser devant ses yeux.


Le dernier quart de finale ne laissait aucun doute désormais. Sieg Varson à la tête de la Compagnie Libre Les loups d'argent armé de sa claymore, affronterait Lirihm Ha'madreo un miqo'te lunaire également armé de ses seuls poings, en l'honneur de menphina et venu montrer les talents du bureau Arachne.

Le hyurgoth entamera le combat sur la défensive, laissant son adversaire bondir sur lui en prenant de la hauteur, retombant pour asséner un coup de ses deux poings qu'il feintera en plein air pour terminer coudes en avant dans les épaules de l'hyur, qui minimisera le choc en l'interceptant d'un avant bras placé en travers.
La stratégie se révélera payante, Lirihm étant désormais dans un espace de combat proche du sien, Sieg abattra sa lame de toutes ses forces en prenant appui sur sa jambe pour attraper le vif miqo'te avant qu'il n'ait le temps de prendre de la distance. La lame émoussée le frappera en plein torse, lui laissant la marquante douleur d'avoir été exposé un instant de trop.

Alors que le combat continuera sous les échanges des deux duelistes, d'armes et de verve, Sieg finira par tenter une audacieuse frappe dans laquelle il fera gagner en vitesse son arme par un arc de cercle avant de frapper. Cette préparation plus lente ouvrira une faille dans sa défense dans laquelle Lirihm se jettera pieds joints en avant. Le choc subi de plein fouet, Sieg reculera de force contre la barrière avant de se laisser glisser au sol, en position assise. Sonné et vaincu, il n'en affichera pas moins le sourire du combattant satisfait.


Le premier combat des demi-finales allait avoir lieu, et il opposerait Loki Vanheim surnommé « le prodige de byregot » à Dakeras Foran, « la tornade d'acier » .

Amis de longue date, les deux combattants se saluèrent tandis que le dome de fils d'éther dorés se dessinait en cascade. A peine le combat était il annoncé, qu'ils oublièrent toute amitié pour se confronter l'un à l'autre.

Alors que Dakeras tentait de prendre appui sur la barrière pour retomber de tout son poids sur son adversaire, Loki invoquait un miasme à l'air d'un pentacle et d'une gestuelle visant à l'handicaper dès le début de ce combat. Malheureusement plus lent à incanter, le hyurgoth fut percuté de plein fouet par Dakeras ce qui brisera sa concentration et le secouera sous le choc en l'acculant dans ses positions.
Ce dernier tentant de continuer à maintenir une pression palpable sur son adversaire, enchaîna sur un coup de taille de toutes ses forces auquel le Hyurgoth opposa une barrière latérale préparée avec hâte et précision. La hache du miqo'te se heurta à un véritable mur, secouant son porteur par la vibration que son arme lui transmettait désormais, manquant de la lui faire lâcher.

Le combat évolua rapidement en une sorte de rixe ou Loki s'opposait à la force de son adversaire, tentant d'utiliser des techniques ne requérant pas de maîtrise mais juste du physique. Alors que Dakeras commençant à l'enchaîner de coups de poings furieux, Loki utilisa son compagnon féerique invoqué en hâte pour retourner les coups de Dakeras à l'aide d'un sortilège, opposant à ce dernier sa propre rage à sa propre fatigue. Le miqo'te finit par s'effondrer, vaincu par un mélange savant de magie et de lutte.


Dernière demi-finale sans surprise aucune, Lirihm Ha'madreo « l'éclat lunaire » affronterait Yen'sae Lambatal « Le fils de mephina » . L'un comme l'autre guidé par la déesse sous ce tournoi bien particulier, un seul obtiendrait les faveurs de cette dernière au travers de la victoire.

Le barde pincera les cordes de son arme d'un geste expert pour projeter une salve sur le pugiliste, mais ce dernier s'élança dans sa direction à peine l'ordre de combattre était donné. Yehn'sae dût abandonner son sort pour reculer vivement, évitant de justesse un uppercut qui ne fera que lui toucher la mâchoire lors de sa retraite.
Le barde encaissera plusieurs assauts avant de décocher à bout portant une litanie de trois notes qui se changeront en tirs éthérés et viendront frapper Lirihm de plein fouet alors qu'il venait pour le rouet de coups aussi rapides que précis. Cloué sur place par le choc, Lirihm resta un court instant interdit avant de revenir à l'assaut.

Yehn'sae profita alors d'un peu de distance pour préparer un tir plus précis et critique, mais son adversaire ne le laissa pas faire et il s'élança au moment du tir. Esquivant de justesse ce dernier d'un pas de côté, le pugiliste dépassa son adversaire avant d'effectuer une torsion de son buste et frapper durement le dos du barde. Les coups répétés auront raison de ce dernier, et Yehn'sae s'effondra avec une brève perte de connaissance.


La grande finale, attendue depuis le début de la soirée au travers des moults paris effectués par le public. Loki Vanheim affronterait Lirihm Ha'madreo, deux amis qui allaient devoir faire la part des choses, car un seul d'eux remporterait la victoire ce soir.

L'autorisation de combattre donnée, le dôme du docteur luisait d'une aura dorée en offrant une vue immanquable sur la finale du tournoi alors que la nuit était largement entamée.
Lirihm ouvrit le bal après avoir mis de coté leur amitié, s'élançant sur Loki qui incantait plusieurs sorts de ruine d'affilée. Le vif miqo'te rompit la distance en esquivant les projectiles avant de frapper sèchement le ventre plexus de son ami, lui coupant le souffle tout en lui faisant payer cher sa stratégie d'entrée.
Encaissant second coup tout aussi dévastateur, Loki saisira Lirihm en plein vol en mettant de côté sa magie pour l'envoyer brutalement contre le dôme, profitant de sa carrure pour surpasser le miqo'te dans ce domaine.

Tandis qu'il soufflait sous l'effort, durement enchaîné dans les premiers instants du combat, Loki se défendit comme un diable pour éviter la défaite tandis qu'il n'était qu'à un ilm de chuter et rejoindre le sol de l'arène. Sa persévérance paya lorsqu'il érigea une barrière pour contrer les assauts de son ami, ce dernier s'écrasa de plein fouet contre la protection avant de rejoindre le sol, chutant en arrière épuisé par les échanges.


Loki Vanheim remporte le Tournoi de Mephina, alors que tous les miqo'te lunaires participants ont été éliminés petit à petit. Il remporte la somme de 100.000 gils et le titre de Champion de Mephina qu'il devra remettre en jeu au prochain tournoi, une édition spéciale à laquelle s'affronteront tous les précédents Champions encore en vie.



_________________
avatar
Jaghatai Dotharl
Admin

Messages : 636
Date d'inscription : 20/10/2015

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le Tournoi des Douze

Message par Khorijin Dotharl le Lun 27 Fév - 22:10

Narantsetseg Hotgo

Cette frêle Xaela, combattante des Coeurl et Mandragore, sera venue pour la première fois s'exercer aux combats de l'arène du tournoi des Douze. Narantsetseg Hotgo semblera avoir adopté un style particulier pour s'adapter à l'arène, misant sur la ruse et des frappes handicapantes.

Nopoyo Topoyo


Champion du Tournoi d'Halone, le petit lalafel surnommé le Chevalier Oignon pour sa coupe de cheveux rappelant le légume, Nopoyo Topoyo aura de nouveau brillé dans l'arène de ses passes agiles et aériennes. Se motivant toujours à l'aide d'étranges mantras, il aura de nouveau offert un spectacle divertissant à l'assemblée.

Kin'a Rahz


Jeune Miqo'te lunaire venue se battre pour honorer sa Déesse, Kin'a Rhaz sera venu armé de ses seuls poings offrir un combat sous le regard de l'astre nocturne. Affrontant l'un de ses semblables sur le sol de l'arène, nul doute que Menphina aura apprécié l'honneur qu'il lui aura rendu ce soir là.

Sieg Varson


Chef d'une compagnie de mercenaire nommé les Loups d'Argent, Sieg Varson sera venu se présenter sur le sol de l'arène armé d'une large claymore. Pourvu d'une large musculature le vétéran aura fait preuve d'une maîtrise certaine dans ses mouvements.

Dakeras Foran


Revenu prendre sa revanche sur les tournois précédents, Dakeras Foran la Tornade d'Acier aura ardemment défendu son titre une fois encore en se qualifiant pour les demi-finales. Toujours fort de ses techniques fulgurantes à la hache, le Miqo'te aura comme à son habitude offert un spectacle des plus appréciable.

Yehn'Sae Lambatal


Barde de son état, Yehn'sae Lambatal aura usé de techniques particulièrement impressionnantes pour se défendre face à ses adversaires. Canalisant son éther en jouant des notes de musique sur son instrument, le Miqo'te aura lui aussi rendu un bel hommage à la Déesse de l'amour.

Lirihm Ha'madreo


Un autre fils de Menphina venu lui rendre hommage, Lirihm Ha'madreo aura surpris ses adversaires par sa rapidité et son adresse, assénant des coups déstabilisants et puissants sur ses opposants.

Loki Vanheim


Récente recrue de la Compagnie Fantôme, celui qui fut surnommé le Prodige de Byregot ; Loki Vanheim aura su manier son éther avec brio. Se frayant une place jusqu'en finale puis remportant le tournoi de Menphina malgré un très mauvais départ, le Hyurgoth aura démontré toute l'étendue de son talent et de sa combativité, tant à ses compagnons d'armes qu'au public.

_________________
avatar
Khorijin Dotharl

Messages : 693
Date d'inscription : 07/11/2015

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le Tournoi des Douze

Message par Khorijin Dotharl le Dim 30 Avr - 14:05

Le Tournoi des Champions

La treizième édition du Tournoi des Douze marquait un cycle complet de l’événement organisé par la Compagnie Fantôme et pour l'occasion huit des Champions encore vivants ou ayant souhaité se présenter une nouvelle fois allaient s'affronter pour désigner le Champion des Champions.

Les Champions de Thaliak, Llymlaen, Byregot, Rhalgr, Nald'thal, Nophica, Althyk et Menphina avaient répondu présents pour venir s'affronter devant un public nombreux et désireux de voir se mesurer les différents combattants pour un spectacle unique.

Comme d'habitude, le Maître de la Compagnie Fantôme attendait, impassible, devant l'arène. Attendant l'heure précise pour lancer les duels pendant que Khorijin cherchait une main innocente dans le public pour tirer au sort et que Chisame se préparait à ériger ses dômes de protection.


Le première tirage au sort désigna Ashen Dunes, Championne de Nophica et G'lenn Tia, Champion de Llymlaen.
Le dôme entourant les deux combattants et les salutations faites, le première combat de la soirée pouvait commencer.

La silhouette du miqo'te en rouge et blanc pris un essor de vitesse, s'élançant avec une détente que l'on aurait pas imaginé au premier abord. Dégainant une lame courbe d'un demi yalm, il s’élança au travers de la défense de son adversaire en armure, la prenant de vitesse. Glissant sous l'arme à deux mains fermement tendue, l'arme du Miqo'te vient frapper l'intérieur de la jambe de son adversaire, prenant les renforts armurés à revers pour lui heurter l'aine avec violence. La chevalier Roegadyne manqua de chuter sous l'action aussi vive que précise, rétablissant son équilibre de quelques pas maladroits.

Tentant une action plus complexe alors que son adversaire sera a sa merci, G'lenn eut la surprise de voir Ashen Dunes se rétablir d'une seule masse et profiter de sa taille et de son poids pour le projeter en arrière. Il verra néanmoins la poigne arriver et su se dérober avant qu'il ne soit trop tard, repoussé en arrière d'un yalm seulement.

Puis retournant son arme pour l'utiliser comme un marteau, Ashen Dunes n'avait pas dit son dernier mot, elle vit le rapide Miqo'te se défiler sur le flanc en évitant pleinement son attaque. Il asséna alors un coup de ses deux armes dans les poignets de la roegadyn, lui faisant lâcher son arme d'une douloureuse contusion au travers de ses protège poignets. Il profita de l'opportunité pour la faucher dans son élan, la privant de ses appuis tandis que la roegadyn charpentée tombait en avant dans un fracas métallique audible au travers du brouahaha ambiant. Elle resta quelques courts instants au sol, surprise et sonnée.


Second tirage au sort, la Magie contre la Hache, Loki Vanheim le Champion de Menphina affronterait Nathael Greystone, le Champion d'Althyk.
Prenant appui sur le sol, le Champion de Menphina tissa au travers d'un sortilège de minces brins d'ether venant former une barrière protectrice. Mais il en fallait davantage pour stopper la hache de Greystone, prenant son élan avant de faire un arc de cercle de son arme, la tête de l'arme fracassera le dôme en venant secouer le hyurgoth d'un contact peu agréable avec le plat de cette dernière.

Lancé avec la férocité d'un buffle, Nathael tenta une audacieuse manœuvre en exposant son dos un court instant alors qu'il accélérait la vitesse de son arme d'un tour complet sur lui même. Sa hache prenant de la vitesse fut subitement ralentie alors que Loki conjurait une zone obscure sous ses pieds. Tandis que la magie vint ronger son endurance, son swing n'aura plus rien de menaçant et l'érudit put l'éviter d'un simple pas en arrière, suivant du regard la tête de hache tracer avec lenteur son arc de cercle.

Loki conjurera une nouvelle fois, une magie élémentaire, entourant ses mains d'une magie éolienne, tandis que son emprise sur le Hyurois se brisait sous le déferlement de son propre éther. Gorgé de rage, le guerrier asséna un puissant coup de sa hache qui rejoignit le sol, il propagea une onde déformant le dessous de l'arène un court instant. Son adversaire, Loki, fut repoussé sous l'impact et partit s'écraser durement contre la barrière de protection avant de se laisser glissement lentement vers le sol.


Troisième tirage au sort désigna deux Domiens d'origines, le Champion de Rahlgr, Kusakari Akito et le Champion de Byregot, Matsu Hiro. S'inclinant respectueusement l'un devant l'autre, l'affrontement promettait d'être intéressant et acrobatique.

Entamant le combat avec sa technique favorite, Akito projeta sa jambe à pleine vitesse et en y plaçant tout son poids. Contre lui, la finesse et la précision de Matsu offrit un change intéressant alors qu'il glissait simplement sur le côté pour éviter l'attaque prévisible. Y gagnant un angle d'attaque et une présence dans l'espace de son adversaire, la jambe d'appui du Raen subit un coup sec et direct qui le fera tomber un court instant, avant qu'il ne se relève sans difficulté, gardant néanmoins le souvenir lancinant de l'impact dans le creux de son genou.

Souple et précis comme un serpent, Matsu resta dans le périmètre proche de son adversaire en cherchant à maintenir une pression continue sur ce dernier. Le Raen ne se laissa pas reprendre une seconde fois, et alors que son adversaire pensait pouvoir l'atteindre une fois de plus, il pivota tout en ramenant sa longue jambe et l'expédiera avec puissance dans le flanc du hyurois. Le coup le fit reculer sous le choc, l'obligeant a retenter une autre occasion et une approche différente.

Tandis qu'il s’élevait dans les airs pour répliquer, Akito vit Matsu pénétrer rapidement son espace pendant qu'il virevoltait pour faire prendre de la vitesse et de l'impact à son coup. Ce dernier le saisit au vol, l'immobilisant pour lui frapper le ventre et le rabattre au sol en exploitant son propre poids. Le choc fut une surprise pour le Raen mais aussi plus sec et brut qu'il ne l'aurait imaginé, lui coupant le souffle un court instant et le faisant rejoindre le sol de l'arène.


Dernier combat avant les demi-finales, le Champion de Thaliak, Deimos Malaguld affronterait le Champion de Nald'thal, Dakeras Foran
Alors que le Miqo'te prenait appui sur le bord de l'arène, il vint accélérer son déplacement en fondant comme un boulet de démolition vers l'archer Malaguld. Ce dernier aligna une flèche mais l'approche rapide de Dakeras le força à décocher un instant trop tôt, le tir frôla ce dernier tandis qu'il abattit sa hache puissamment sur le flanc, le secouant comme un fétu de paille et l'obligeant à reculer sous le coup.

Saisissant son arme par ses montants, le Malaguld frappa ensuite d'un arc large au niveau des jambes à la surprise de son adversaire. Ce dernier armait son poing pour le frapper et sentit les montants lui faucher une jambe, il se rattrapa alors de justesse en s'appuyant sur Deimos tandis que sa jambe le lançait sensiblement d'avoir encaissé le corps alourdi de l'arc de duels.

Se relevant dans la fureur et d'un bond, Dakeras fonça tête baissée dans la ligne de mire de son adversaire. D'un tir précis et rapide, le Malaguld relâcha la corde de son arc en propulsant le tir contondant en plein plexus du miqo'te. Le coup le stoppa net dans sa lancée tandis que son diaphragme était agité de spasmes et que sa respiration se fait difficile. Suffoquant, Dakeras tomba à genoux en tentant de reprendre sa respiration, se laissant ensuite choir sur le sol sous la pluie diluvienne du Thanalan


A présent, plusieurs Champions s'était fait une place en demi-finale, mais il fallait encore s'en frayer une pour la grande finale et le premier combat pour les qualifications avait désigné le Champion de Thaliak et le Champion de Byregot.

Tirant un trait en ligne droite, L'archer des steppes jouera le jeu de son adversaire qui cherchait à anticiper ce dernier. Provoquant le tir, Matsu l'évita d'un pas de côté rapide avant de frapper l'aisselle de l'archer un coup sec de ses phalanges serrées, procédant comme toujours avec des gestes épurés et soigneusement orchestrés.

Secoué sévèrement par les enchaînements de Matsu, Deimos arma son arc de toutes ses forces sans troquer en précision. Il décocha un tir direct qui prendra de vitesse le domien, se calant au dessus des protections de ses jambes et dans l'angle de sa rotule. La douleur intense le stoppa net dans son mouvement, lui lançant un éclair dans son membre touché tant la précision du tir atteint directement un nerf.

Sévèrement touché, Matsu trouva néanmoins la force d'envoyer un coup de pied direct en appui sur ses mains, projetant son corps à la force de ses bras. Le Barde qui tentait de crâner d'un coup osé et risqué subit le coup en reculant d'un pas pour minimiser la force de ce dernier. L'archer des steppes commença néanmoins à montrer des signes de fatigue également, malmené plusieurs fois.
Mais le dernier tir du Malaguld mis fin à l'affrontement, une flèche à la tête métallique décochée en plein torse vint stopper net l'élan du Champion de Byregot, mettant fin a l’affrontement.


Dernier combat avant la grande finale qui désignerait le Champion parmi les Champions. Il ne restait plus que Nathael Greystone et G'lenn Tia à s'affronter au cœur de l'arène.

En attente, Nathael se préparait à contre attaquer et c'est sans doute ce qu'il lui sauva la mise. Se propulsant comme un démon, G'lenn traversa sa défense en lui frappant le torse d'un coup de pied aussi sec que sauvage. Repoussé en arrière, Nathael heurta la barrière dans un son sourd et sonore, secoué durement.

Alors que G'lenn rompait la distance et le rythme pour lancer une technique plus lente et coûteuse, Nathael reprit ses appuis et échappa un cri sonore alors qu'il déchaînait une part sauvage de lui même. Il rompit la distance d'un seul pas et asséna un coup à la verticale aussi puissant que dévastateur. Brisant la concentration de G'lenn, ce dernier fut repoussé en arrière sous le choc et manqua de chuter, son épaule le lançant douloureusement après l'impact.

Abattant son arme dans une sauvagerie sans nom, Nathael fut cependant un peu trop prévisible et son adversaire, rapide et fluide, parvint a plonger sous le coup de taille et frapper de ses deux lames la genouillère armurée, gênant le guerrier et lui faisant sentir l'accumulation des contusions reçues.

Déchaîne par l'adrénaline, G'lenn enchaîna les attaques malgré l'imposant de son adversaire. Alors que ce dernier s'apprêtait à frapper dans un swing brutal, il le constella de frappes répétées qui finiront par venir à bout du hyurois enragé, le forçant à poser d'abord un genou au sol, puis prendre appui sur ce dernier de son bras tendu. A bout de souffle, Nathael ne pouvait continuer le combat et il se laissa tomber pour souffler dans un bon moment de relaxation.


Le Champion de Llymlaen s'était distingué pour avoir sa place dans la grande finale aux cotés du Champion de Thaliak. Ironiquement, les deux premiers champions du Tournoi des Douze parmi les présents étaient également ceux qui se disputeraient la place de Champion des Champions.

Alors que G'lenn fondait sur son adversaire, il tenta de prendre de vitesse l'archer entraîné et préparé. Ce dernier décochera un trait directement sur son pied, l'impact se ressentant au travers de sa bote lui freinant brutalement son mouvement tandis qu'il devait renoncer à sa charge, boitant un court instant.
Usant d'une ruse bien pensée, G'lenn projeta un grappin hélas trop lent pour le regard perçant du Malaguld. Ce dernier se décala sur le coté en laissant le filin se perdre contre le dôme de protection, et rivant ses yeux mordorés sur son adversaire, profitera d'un angle de tir latéral pour tirer froidement sur l'épaule du miqo'te. Le tir fut moins puissant que le précédant, mais la douleur de l'impact vint se rajouter au coup précédemment subi, déstabilisant G'lenn.

Tirant un trait en ligne droite vers la main du Miqo'te portant le Grappin, Deimos rata de peu le vif miqo'te qui renvoyait son outil, enroulant ce dernier autour de sa jambe et tractant dessus pour le faire chuter : le plaçant dans une position défavorable, G'lenn pu enchaîner deux coups de taille sur l'ao'ra qui se défendait au sol de ses avant bras repliés. Mais la carrure du Malaguld lui permettra de rompre l'étreinte au terme d'un douloureux moment, se redressant un peu plus mal en point.

A bout de forces, Deimos mit ce qu'il lui restait de forces dans un tir unique qui se perdant sans toucher son adversaire. Ce dernier perçant sa défense et son espace d'un bon rapide, frappa sèchement de sa lame le torse du Xaela, l'arme non létale lui cognant le plexus au travers de l'armure de cuir, l'archer des steppes reculera sous le coup tandis que son souffle lui manquait. Il se laissa glisser contre le dôme, la vision floue, alors que ne restait debout dans l'arène qu'une seule participant du Tournois des Douze au terme de cette années de combats, de victoires et de défaites.


G'lenn Tia, Champion de Llymlaen et à présent Champion des Champions avait su faire preuve d'assez de combativités et d'agilités pour remporter les duels et se frayer une place jusqu’à l’ultime victoire de ce cycle de Tournoi en l'honneur des Dieu Erozéen.

Il remporta également la somme d'un million de gils, une somme conséquente mais aussi mérité au vue des nombreux combats et combattants qu'il avait affronté.

Le Tournoi des Douze engageait à présent un nouveau cycle qui désignerait lui aussi de futur Champion des Douze.


_________________
avatar
Khorijin Dotharl

Messages : 693
Date d'inscription : 07/11/2015

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le Tournoi des Douze

Message par Khorijin Dotharl le Dim 30 Avr - 14:06

Ashen Dune : Championne de Nophica



Roegadyne courageuse et combative, Ashen Dune fut l'une des rares Championnes féminines du Tournoi et la seule encore présente pour défendre son titre lors de la fin du premier cycle du Tournoi des Douze.

Loki Vanheim : Champion de Menphina



Dernier champion en date lors du Tournoi de Menphina, Loki Vanheim, membre de la Compagnie Fantôme, a su prouver que parmi tous les combattants armés et lourdement équipés, la magie correctement maîtrisée et utilisée pouvait rivaliser sur le sol de l'arène avec les armes les plus affûtées.

Kusakari Akito : Champion de Rhaglr



Ce jeune Raen au sourire étrange aura une fois de plus montré un style des plus brutal, mêlé d'acrobaties et de techniques martiales redoutables. Kusakari Akito aura défendu son titre non sans un certain honneur.

Dakeras Foran : Champion de Nald'thal



Miqo'te aux techniques brutales, Dakeras Foran sera revenu défendre son titre de Champion pour cette fin de cycle. Maniant sa hache avec une sauvagerie qui lui est propre, ne manquant pas de ravir le public.

Matsu Hiro : Champion de Byregot



Domien de son état, Matsu Hiro aura durement défendu son titre à l'aide de ses techniques martiales à mains nues. Toujours particulièrement fluide et d'une grande maîtrise, l'observer combattre aura sans doute été d'un grand divertissement pour tous ceux appréciant les combats appliqués.

Nathael Greystone : Champion d'Althyk



Participant régulier de l'arène jusqu'à se frayer un titre de Champion bien mérité et s'alliant avec ses techniques à la hache, Nathael Greystone aura une fois de plus prouvé son expertise du combat en se propulsant jusqu'aux demi-finales.

Deimos Malaguld : Champion de Thaliak



Un autre habitué des combats de l'arène des Douze et le premier champion de ce cycle, Deimos Malaguld se sera démarqué par ses techniques à l'arc et adaptées pour la situation.

G'lenn Tia : Champion de Llymlaen, Champion des Champions.



Vif et agile, G'lenn Tia aura fait preuve d'une combativité certaine pour combattre sans relâche et non sans une certaine ruse. Il aura su se défendre et agir selon les techniques différentes de ses adversaires pour les vaincre un à un, gagnant ainsi la place de Champion des Champions pour la fin du premier cycle.

_________________
avatar
Khorijin Dotharl

Messages : 693
Date d'inscription : 07/11/2015

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Page 1 sur 2 1, 2  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum